Archéorando : les artisans de la Préhistoire
>>
Accueil
>
À pied
>
Archéorando : les artisans de la Préhistoire
Vassieux-en-Vercors

Archéorando : les artisans de la Préhistoire

Archéologie et préhistoire
Point de vue
Moyen
4h15
12,8km
+587m
-587m
Boucle
GR
GTV à pied
PR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Au départ du Musée de la Préhistoire, vous cheminerez jusqu'aux crêtes de Vassieux où s’offrira à vous un large panorama sur le Diois et les hauts plateaux du Vercors notamment.
Du But Saint-Genix au col de Vassieux et d’ouest en est, vous pourrez embrasser du regard les vastes pelouses de Font d’Urle et d’Ambel où des sites archéologiques mésolithiques (9 500-5 500 av. JC) et néolithiques (5 500-2 500 av. JC) ont été mis au jour.

La première partie de la randonnée s'effectue principalement dans une ambiance forestière agréable, avant de rejoindre l'abri du col de Vassieux puis la crête et le sommet du But Saint-Genix (1 643m). Après avoir profité de la vue grandiose, le retour en direction du Musée de la Préhistoire s'effectue toujours le long de l'arête avant de replonger en sous-bois.


Les 5 patrimoines à découvrir
Archéologie et préhistoire

Musée de la Préhistoire du Vercors

La partie sud du plateau de Vassieux est une zone de taille de silex. L'atelier de taille de silex où s'est installé le Musée de la Préhistoire est découvert en 1970 par le docteur Michel Malenfant. Il est alors recouvert d'un pierrier constitué au fil des siècles par les labours des agriculteurs. C'est ce qui l'a protégé et conservé intact tel que l'ont abandonné les hommes préhistoriques il y a 4500 ans. Après décapage et fouilles, l'atelier se révèle être un site de production de grandes lames (près de 30cm). Il fut exploité, pendant trois siècles, de 2700 à 2400 avantJ.C par des artisans-tailleurs du Néolithique.On a retrouvé des outils en silex de Vassieux au centre de l’Allemagne et sur l’île de Ré. Agriculteurs, chasseurs à l’occasion, artisans et commerçants, ces hommes du Néolithique ont inventé la pluriactivité, qui aujourd’hui encore est une composante de l’économie de la montagne.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Les forêts de Vassieux

Les vastes forêts que vous allez traverser sont gérées par l’Office National des Forêts. Bien que situées sur le territoire de Vassieux-en-Vercors, à qui incombe donc l’entretien des routes forestières (comme ce sont des voies communales, elles sont la propriété publique de Vassieux), les forêts en elles-même appartiennent en réalité à la ville de Die et à la commune de Marignac-en-Diois. Les bénéfices de l’exploitation du bois échappent donc à la commune de Vassieux. Avant 1911, Vassieux était administrativement rattaché à Die. La petite histoire dit que la commune, dans l’incapacité de payer l’impôt, aurait fait don des terrains pour s’acquitter de ses dettes, ce qui expliquerait la situation actuelle.
lire la suite
Abri

Abri-refuge du col de Vassieux

Le refuge du col de Vassieux est un abri non gardé construit en 1976 et restauré en 2014-2015 par le Parc naturel régional du Vercors. D'une capacité maximale de 15 personnes, il est ouvert toute l'année et libre d'accès. Toutefois, comme pour la plupart des cabanes-refuges du territoire, certaines règles sont à respecter si l'on veut voir perdurer longtemps ce service (la plupart d'entre elles vous sont rappelées à l'intérieur de l'abri).
lire la suite
Histoire et patrimoine

Le col de Vassieux, point de passage ancestral

À environ 500mètres de votre position, vous pouvez apercevoir le col de Vassieux. Celui-ci a très probablement été un lieu d'échanges et de passage dès le Paléolithique moyen, il y a 50000 ans. Ce qui est en tout cas certain, c'est qu'il a relié plus tard Die à Vassieux-en-Vercors. En 5heures de marche, on descendait les fromages, la laine et le charbon de bois produits à Vassieux, pour remonter péniblement de la ville de Die huile, vin, sucre, vêtements et outils divers. L'ouverture des différentes routes à la fin du XIXe siècle réoriente les échanges vers le Vercors et le Royans, devenus plus faciles d'accès.
lire la suite
Point de Vue

Panorama du But Saint-Genix

Du But Saint-Genix au col de Vassieux et d’ouest en est, vous pouvez embrasser du regard les plateaux de Font d’Urle et d’Ambel, où des sites archéologiques mésolithiques (9500-5500 av.J-C) et néolithiques (5500-2500 av.J-C) ont été mis au jour. Au sud, le Diois offre une mosaïque de sites archéologiques allant du Paléolithique moyen (50000 ans) aux âges des métaux (800 av.J-C). La ville de Die, outre son passé gallo-romain, a aussi abrité des occupations néolithiques, comme en témoigne la découverte d’un menhir de 4,12 m de haut et de différents sites d’habitats. À Marignac-en-Diois, au pied du Vercors, une sépulture collective en grotte de l’âge du Bronze a été fouillée. Comme à Vassieux, le silex du Diois a été exploité notamment à Boulc et à Menglon. Enfin, à l’est, vous pouvez apercevoir les Hauts Plateaux du Vercors. Ils ont été fréquentés dès le Mésolithique, comme en témoigne notamment le site de Pré-Peyret.
lire la suite

Description

  1. Départ du Musée de la Préhistoire, direction Col de Vassieux. Emprunter partiellement la route jusqu'à Espeline, carrefour stratégique où se croisent le GR 93 et les Grandes Traversées du Vercors (GTV). De là, poursuivre vers le sud et passer par Fontaine du Lauset puis Les Taillis. Quitter la route forestière pour entrer en forêt et monter progressivement jusqu'à Coras, reprendre momentanément le chemin forestier et atteindre la Fontaine du Plainet et le carrefour Plainet. Prendre l'itinéraire sur la droite qui conduit au bout d'une dizaine de minutes environ à l'abri du col de Vassieux (cabane non gardée ouverte au public). Encore quelques pas et le panneau directionnel Entrecols est en vue, avec un panorama à couper le souffle sur une partie de la vallée du Diois notamment. Ici, clairement une pause s'impose !
  2. La randonnée continue en cheminant sur la droite le long de la crête pour atteindre le Col de la Chau, puis Champ Rolland avant de déboucher au But Saint-Genix (1643 mètres), point culminant de ce circuit et vue imprenable sur la vallée de Quint en contre-bas.
  3. Le sentier part ensuite plein nord pour rejoindre, deux kilomètres plus loin, le Pas Bouillanain et poursuit sa route vers la Crête des Clots en passant par le Pas de l'Ours.
  4. À cet embranchement, amorcer le retour vers le Musée de la Préhistoire à la descente, en empruntant sur la droite le GR 93. Passer par Piarrou puis à Espeline prendre sur la gauche, dernière ligne droite jusqu'au Musée.
Départ : Musée de la Préhistoire, Vassieux-en-Vercors
Arrivée : Musée de la Préhistoire, Vassieux-en-Vercors
Communes traversées : Vassieux-en-Vercors, Marignac-en-Diois, Saint-Julien-en-Quint

Profil altimétrique


Recommandations

Vous êtes sur des zones d'estives, peut-être allez-vous rencontrer des chiens de protection, souvent des Patous. Veillez à toujours contourner les troupeaux, tout en restant calme le temps que le chien vous identifie, ne pas le caresser ou le menacer. Si vous avez un chien, tenez-le en laisse.

Utilisez les passages aménagés pour franchir les clôtures, refermez les portails et barrières.

Rester sur les chemins balisés, c'est aussi respecter la propriété privée.

Retrouvez plus d'informations dans le guide Vercors, terre de préhistoire, disponible en librairie et à la boutique du Parc.


Lieux de renseignement

OTI Vercors-Drôme - Bureau La Chapelle-en-Vercors

Place Pietri, 26 420 La Chapelle-en-Vercors

http://www.vercors-drome.com/

info@vercors-drome.com

04 75 48 22 54

En savoir plus

Transport

BUS Ligne 05 : Valence-Vassieux en Vercors 

Transdrôme: service de transport à la demande après un trajet en transport en commun - Prise en charge personne en fauteuil roulant - Réservation au 0810 26 26 07


Accès routiers et parkings

Depuis Vassieux-en-Vercors, suivre la D615 jusqu'au Musée de la Préhistoire.

Stationnement :

Musée de la Préhistoire

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :