Traversée des Hauts Plateaux du Vercors à pied (GTV) - Pré Peyret / Châtillon (étape 3)
>>
Accueil
>
Itinérance
>
Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors à pied (itinéraire des Grandes Traversées du Vercors)
>
Traversée des Hauts Plateaux du Vercors à pied (GTV) - Pré Peyret / Châtillon (étape 3)
Gresse-en-Vercors

3. Traversée des Hauts Plateaux du Vercors à pied (GTV) - Pré Peyret / Châtillon (étape 3)

Faune
Flore
Géologie
Pastoralisme
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

On quitte l'ambiance si particuière des Hauts-Plateaux avec ses grands espaces ouverts et sa nature sauvage, pour un retour tout en douceur vers la civilisation, à la découverte du village typique de Châtillon-en-Diois.
Cette étape marque une réelle transition entre le nord et le sud avec une végétation beaucoup plus clairsemée lorsque l'on démarre la traversée de la montagne du Glandasse. Les points de vue sur le Diois sont magnifiques !

Au début de ce dernier tronçon, l'itinéraire chemine encore dans les pelouses d'altitude de la Réserve Naturelle des Hauts-Plateaux et côtoie les belles falaises du Glandasse. Puis, il redescend progressivement en sous-bois dans une végétation déjà méditerranéenne, pour rejoindre le charmant village de Châtillon-en-Diois.


Les 4 patrimoines à découvrir
Abri

Cabane de Pré Peyret

Au croisement de plusieurs sentiers importants, la Cabane de Pré Peyret est l'une des plus fréquentée du massif. Située à l'entrée des hauts plateaux à 1600 m , cette cabane non gardée en pierre peut accueillir 10 personnes pour la nuit. Elle possède un poêle. Le lieu respire une vieille tradition d'accueil car c'est un ancien cabaret où ceux qui étaient sans le sou allaient boire à la Fontaine des Endettés, qui porte bien son nom.
lire la suite
Faune

Le bal des vautours

A l’aube des années 2000, le Parc Naturel régional du Vercors a participé à une opération de réintroduction de vautours fauve à l’échelle des Préalpes. Ces oiseaux avaient disparu de nos montagnes au XIXème siècle. En s’appuyant sur la population des Grands Causses, l’idée était d’échanger (des oiseaux, et donc des gênes) avec les populations pyrénéennes. Une vaste population occupe ainsi un espace qui va des Pyrénées espagnoles au Vercors, que les oiseaux parcourent librement (l’observation des oiseaux bagués nous le prouve). Le col de Rousset et le cirque d’Archiane sont 2 sites de repos et de nidification pour ces grands planeurs (près de 3m d’envergure). Ils utilisent les courants ascendants le long des falaises pour transiter de l’un à l’autre. Une grande ombre sur le sol, levez la tête, un vautour passe au dessus de vous…
lire la suite
Histoire et patrimoine

La Réserve naturelle des hauts-plateaux du Vercors

Unique par sa taille de 17000 hectares, la Réserve des Hauts-Plateaux s’étend sur 10% du territoire du Parc naturel régional du Vercors. Elle est aujourd’hui la plus vaste réserve terrestre de France métropolitaine. Comprise entre 1050 m et 2341 m d’altitude (avec le Grand Veymont en point culminant), elle subit des influences climatiques très contrastées, à la charnière entre les Préalpes du nord et celles du sud. La forte présence humaine saisonnière l’a façonnée depuis la préhistoire. Le pastoralisme s’y pratique depuis plus de mille ans. Aujourd’hui marquée par une alternance d’alpages et de forêts, la Réserve possède la plus grande forêt de pins à crochets des Alpes calcaires et une flore riche de 738 espèces. La vie animale est discrète mais foisonnante.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Châtillon-en-Diois

Blotti au pied des falaises les plus méridionales du Vercors, ce village médiéval a conservé de son passé d'étroites ruelles dénommées «viols» et 17 fontaines aux bassins de pierre sur lesquelles grimpent les plantes du village botanique. Chef-lieu de canton longé par la rivière Le Bez, Châtillon-en-Diois offre tous commerces et services, une piscine et de nombreuses festivités durant la saison estivale. Son vignoble, qui compte parmi les plus hauts de France, produit des vins rouges, blancs et rosés disposant d'une Appellation d'Origine Contrôlée.
lire la suite

Description

Pré Peyret / 1 Le Pison
(+ 124 m / - 129 m / 2,9 km / 1h 05)

Le Pison / 2 Quatre Chemins de la Ville
(+ 54 m / - 80 m / 2,5 km / 40 mn)

Quatre Chemins de la Ville / 3 Cabanes de Châtillon
(+ 510 m / - 338 m / 10,3 km / 3h)

Cabanes de Châtillon / 4 L'Oursière
(+ 29 m / - 982 m / 5,1 km / 1h 30)

L'Oursière / Châtilon-en-Diois
(+ 13 m / -219 m / 1,8 km / 30 mn)

 

Départ : Pré Peyret (abri)
Arrivée : Châtillon-en-Diois (village)
Communes traversées : Gresse-en-Vercors, Chichilianne, Romeyer, Laval-d'Aix, Châtillon-en-Diois

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Vautour fauve
Nidification du Vautour fauve

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Vautour fauve sont principalement, le vol libre, l'escalade et l'équipement de voies dans les secteurs de nidification.

Merci de respecter ces zones !

Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtdéc.
Contact :
Aigle royal
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Réserve naturelle nationale des Hauts plateaux du Vercors
Grands plateaux à 1600m d'altitude en moyenne, ces paysages sont bien connus des amateurs de grands espaces où l'humain a marqué discrètement son empreinte au fil des siècles. La faune et  la  flore apprécient également ces lieux, dans lesquels on peut y observer les 2 emblèmes du Parc : la tulipe sauvage et le tétras lyre. Les oiseaux rupestres apprécient particulièrement les grandes falaises qui bordent ces plateaux, et les orchidées de montagne égayent la forêt clairsemée de pins à crochets. Classés Réserve naturelle nationale depuis 1985, ce coeur de nature bénéficie d'une protection forte. Les activités humaines y sont encadrées, et certaines règles s'appliquent à tous : les chiens y sont interdits, même en laisse, les feux sont interdits également,  ainsi que les véhicules à moteurs, exceptés  pour les professionels (bergers et éleveurs, gestionnaires forestiers et  gardes) ; le bivouac est possible mais il faut démonter la tente tous les jours. 
Le survol est proscrit en dessous de 300m
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Souterrain, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.
Contact :
https://www.parc-du-vercors.fr/
Alpage estival du Glandasse
Alpage pâturé et protégé de fin juin à début octobre; Seuls les chiens de troupeau sont autorisés sur l'alpage
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
juinjuil.aoûtsept.oct.
Contact :
Association de Développement et d’Économie Montagnarde de la Drôme accueil@adem-drome.fr
Parc du Vercors info@pnr-vercors.fr

Alpage estival de Jas Neuf-Bachassons
Alpage pâturé et protégé de fin juin à fin septembre; Seuls les chiens de troupeau sont autorisés sur l'alpage
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
juinjuil.aoûtsept.
Contact :
Fédération des Alpages de l’Isère federation@alpages38.org
Parc du Vercors info@pnr-vercors.fr


Recommandations

Attention le sentier peut se réveler glissant à la descente, lorsque l'on quitte l'alpage pour rejoindre Châtillon-en-Diois.

Pour rappel : vous êtes dans la Réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors, avec une réglementation spécifique à connaître et respecter ! 

Vous êtes également sur des zones d'estives, peut-être allez vous rencontrer des chiens de protection, souvent des Patous. Veillez à toujours contourner les troupeaux, tout en restant calme le temps que le chien vous identifie, ne pas les caresser ou les menacer.

Le cheminement ne comporte pas de difficultés par temps clair. Le mauvais temps peut rendre l'orientation délicate et il n'y a que très peu de réseau de téléphone portable.

En été une des principales difficultés de cette traversée reste la gestion de l'eau. Pour plus d'informations sur le débit des sources n'hésitez pas avant de partir sur l'itinéraire, à consulter l'infosource.

Si vous n'êtes pas expérimenté, n'hésitez pas à faire appel aux services d'un accompagnateur en montagne, formé et compétent.

Réserve naturelle nationale des hauts plateaux du Vercors
La Réserve naturelle nationale des Hauts-Plateaux du Vercors, créée en 1985 par l’État, constitue le cœur de nature du Parc du Vercors : aucune habitation permanente ni route ne la traverse. Unique par sa taille de 17 000 hectares, la Réserve des Hauts-Plateaux du Vercors s’étend sur 8% du territoire du Parc naturel régional du Vercors. Elle est aujourd’hui la plus vaste réserve terrestre de France métropolitaine. La réserve des Hauts-Plateaux du Vercors est ouverte à tous, mais soumise à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Office de tourisme de Châtillon-en-Diois

Square Jean Giono, 26410 Châtillon-en-Diois

http://www.chatillonendiois-tourisme.com/

chatillonendiois@diois-tourisme.com

04 75 21 10 07

En savoir plus

Office de tourisme du Pays du Diois

Rue des Jardins, 26150 Die

http://www.diois-tourisme.com/

contact@diois-tourisme.com

04 75 22 03 03

En savoir plus

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
15