Chemins de la Liberté : la Bâtie
>>
Accueil
>
À pied
>
Chemins de la Liberté : la Bâtie
Saint-Michel-les-Portes

Chemins de la Liberté : la Bâtie

Résistance
Moyen
3h
8,3km
+401m
-406m
Boucle
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Remontez le temps en parcourant les lieux marqués par la Résistance autour de La bâtie de Gresse. L'occasion de comprendre que les habitants et les troupes de montagne résistèrent ici bien avant les combats de 1944.
Tantôt par les chemins ou la route de la Bâtie, vous pourrez relier l'ancien Camp de maquisards de Font Rousse et le Col de l'Allimas.

Les 4 patrimoines à découvrir
Résistance

Camp de Font Rousse

Des baraquements ont été construits ici pour héberger les jeunes hommes dans le cadre des Chantiers de Jeunesse du groupement de Monestier-de-Clermont, créés au cours de l'été 1940. Il fallait leur inculquer le sens de la discipline et du devoir, le respect de l'autorité, le service militaire n'étant plus autorisé selon les conditions imposées par l'Armistice (22 juin 1940). Les travaux forestiers occupent les jeunes, des fêtes sont organisées pour exalter l'attachement à la patrie. Début octobre 1943, les Chantiers de Jeunesse du groupement ferment.Peu après, des maquisards du Camp 2 (initialement installé au Puit des Ravières à Corrençon) descendent par les hauts-plateaux du Vercors pour s'installer dans la Bergerie à proximité de la scierie, puis dans les locaux désertés par la jeunesse des Chantiers. Louis Kalck (André) prend le commandement du camp de Font Rousse pour le passer ensuite au printemps à Jean Beschet. Celui-ci monte l'embuscade contre le convoi allemand de passage au col de l'Allimas le 3 juillet 1944.
lire la suite
Résistance

Scierie Cotte

En ce lieu, une scierie travaillait le bois des forêts alentours. Elle appartenait à Paul Cotte âgé de 43 ans en 1944. Lorsque le 3 juillet vers midi il est alerté par téléphone de l'arrivée imminente d'un convoi allemand par la route de St Michel-les-Portes, il en informe sans tarder ses voisins maquisards à Font Rousse. Jean Beschet, chef du camp, décide alors de monter aussitôt l'embuscade au col de l'Allimas. À l'aube du 21 juillet 1944, lors de l'offensive générale allemande contre le Vercors, la scierie Cotte est occupée et sert d'abri à un PC. Le scieur est emmené comme otage avec 10 autres hommes des alentours pour porter des charges au service de l'ennemi dans l'attaque du pas de la Selle. On le relâche le 24 juillet en même temps que 2 autres otages.
lire la suite
Résistance

Maisons Freydier et Maurice

Le 4 juillet 1944, 2 maisons du hameau appartenant à Mme Freydier sont détruites par les troupes allemandes d'occupation, à la suite de l'embuscade opérée la veille par les maquisards de Font Rousse au col de l'Allimas.La première, ici en bordure de la route, réparée à neuf en 1938, couverte en tôle ondulée, comprenait 4 pièces, 1 cave et 1 grange. La seconde, toute proche, couverte en chaume, comptait 2 pièces, 1 cave, 1 grange, 1 écurie, avec tous les instruments agricoles en usage. Le 21 juillet 1944, la bergerie de Léon Maurice est brûlée au cours de l'attaque du sud-est du Vercors dans le cadre de l'offensive générale opérée par la 157e Division de Réserve sous le commandement du général Pflaum.
lire la suite
Histoire et patrimoine

La Bâtie

Entre le Mont Aiguille et le Grand Veymont, le hameau de la Bâtie est niché à plus de 1100 m d'altitude. Ici ne vivent que quelques habitants à l'année, regroupés autour de la chapelle. Jusqu'en 1858 et son rattachement à Gresse-en-Vercors, la Bâtie était une paroisse à part entière. Au XVII siècle, le hameau regroupait 22 familles, soit environ 100 habitants. La Chapelle qui a été reconstruite à la fin du XVII ième siècle, est orientée au sud-est: elle est typique des chapelles de montagnes, avec des murs épais, son porche semi enterré et ses petites ouvertures.
lire la suite

Description

  1. Depuis de Parking de Font Rousse, prenez la direction de la Bâtie, puis du Col de l'Allimas en passant par chez Cotte et le Ruisseau de Chauplane.
  2. A la redescente suivez la Bâtie, puis Chez Cotte en restant sur la route (D8A).
Départ : Parking de Font Rousse
Arrivée : Parking de Font Rousse
Communes traversées : Saint-Michel-les-Portes, Gresse-en-Vercors

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Office de tourisme du Trièves, Gresse-en-Vercors

43, route du Grand-Veymont, 38650 Gresse-en-Vercors

http://www.trieves-vercors.fr/

tourisme@gresse-en-vercors.fr

04 82 62 63 50

 

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Parking de Font Rousse

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :