Le Grand Tour du Vercors à pied (itinéraire des Grandes Traversées du Vercors)
>>
Accueil
>
Itinérance
>
Le Grand Tour du Vercors à pied (itinéraire des Grandes Traversées du Vercors)
Saint-Nizier-du-Moucherotte

Le Grand Tour du Vercors à pied (itinéraire des Grandes Traversées du Vercors)

Accessible en transport en commun
Agriculture et Savoir faire
Energie
Faune
Flore
Géologie
Histoire et patrimoine
Pastoralisme
Point de vue
Résistance
Très Difficile
22j
316,3km
+17332m
-17336m
Boucle
GTV à pied
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Les GTV, c’est l’inverse du TGV !
Pas de grande vitesse, mais au contraire une des nombreuses randonnées itinérantes du massif, au rythme de la marche, pour déguster chaque paysage, chaque relief, chaque perspective.

Attention, la durée de 22 journées pour réaliser le Grand Tour du Vercors à pied est donnée à titre indicatif, et peut bien sur varier en fonction du niveau et de la vitesse de déplacement de chacun.

Quel est le massif qui réunit des edelweiss (symboles emblématiques de la montagne) et du thym aux effluves méditerranéens ?
D’abruptes falaises calcaires et de doux vignobles ?
Le massif qui abrite les six grands ongulés sauvages de France (chamois, bouquetin, cerf, chevreuil, mouflon et sanglier), mais aussi d’innombrables brebis, chevaux, bovins venus pour l’été se régaler dans les alpages à fleur de ciel ?
Le Vercors bien sûr !
Territoire incontournable pour randonner en toutes saisons. Frontière climatique entre les Alpes du Nord et la Provence, le massif éblouit par la force et la diversité de ses paysages.
L'itinéraire des GTV est le"liant" qui vous permettra de réaliser une recette réussie à partir de ces ingrédients exceptionnels.
Alors n'attendez plus et régalez-vous de sensations...


23 étapes

Les 48 patrimoines à découvrir
Point de Vue

Belvédère des Alpes

Une belle table de lecture permet de désigner les massifs et sommets qui s'offrent au regard. Surplombant l'agglomération grenobloise, le panorama s'étend du Mont Blanc, au nord, jusqu'au massif des Ecrins, au sud.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Ancien tremplin olympique de Saint-Nizier-du-Moucherotte

Il y a un peu plus de 50 ans maintenant, en février 1968, Grenoble accueillait les 10èmes Jeux olympiques d'hiver. Les épreuves de saut à ski se déroulèrent à Saint-Nizier-du-Moucherotte où un énorme tremplin fut construit, surplombant Grenoble et offrant une vue incroyable.
C'est avec le palais des sports de Grenoble la plus imposante réalisation sportive de ces JO. Le tremplin a été construit en à peine six mois. Il aura fallu 280 000 mètres cubes de terrassement et des milliers de mètres cubes de béton réchauffés constamment à l'aide de résistances électriques. Disputée le dernier jour des jeux, devant 50.000 personnes, l'épreuve de saut à skis fût l'apothéose de Grenoble 1968. Mais le beau tremplin est surtout mal positionné par rapport aux éléments naturels. Sur un site ouvert aux quatre vents et où la neige ne tiens pas, il fonctionne tant bien que mal jusqu'en 1987, avant d'être abandonné. Aujourd'hui dangereux et mal en point, il est interdit d'accès au public. Le tremplin est donc passé en 50 ans de symbole des Jeux au statut peu enviable "d'éléphant blanc", ses sites olympiques désaffectés.
lire la suite
Sommet

Sommet du Moucherotte

Du haut de ses 1 901 mètres, ce sommet offre une vue imprenable sur les Alpes et la vallée de Grenoble. Pour mieux vous repérer dans les massifs environnants, une table d'orientation est à votre disposition sur le sentier.

Vous trouverez également sur votre chemin un radar de Météo-France. Installé en 2014, celui-ci peut mesurer les précipitations et le vent dans un rayon de 50 kilomètres.

Jusqu'en 2001, on pouvait aussi voir se dresser sur le Moucherotte l'hôtel Ermitage, établissement de luxe ayant accueilli notamment Brigitte Bardot, Dalida et Charles Aznavour. Abandonné depuis 1974 faute de rentabilité, l'hôtel était relié à Saint-Nizier par un téléphérique. Il ne subsiste de celui-ci qu'un seul pylône, désormais utilisé par le parcours aventure du village.

lire la suite
Pastoralisme

Le plateau des Ramées

Le plateau des Ramées, par son alternance de zones boisées et d'alpages, est un milieu riche et diversifié propice au tétras-lyre. Vous pouvez les entrendre roucouler, mais ne cherchez pas à les voir et surtout restez sur les chemins, car cette espèce remarquable est très sensible au dérangement.
Ce vaste alpage fleuri était occupé l'été par des vaches, mais depuis quelques années les moutons ont pris le relais (n'oubliez pas de bien contourner le troupeau).

lire la suite
Abri

Habert des Ramées

Le habert ou abri des Ramées est ouvert au public et non gardé pour s'abriter ou passer une nuit. La capacité maximum est de 8 couchages.
lire la suite
activités de pleine nature

Entrainement des athlètes

Le vallon de la Fauge est un lieu régulier d'entrainement pour les athlètes du Vercors.

"Lors des chaudes journées estivales, durant lesquelles l’essentiel du volume annuel d’entraînement est effectué par les biathlètes, nous avons souvent des séances d’entraînement longues à faire. L’objectif n’est pas la recherche de la performance mais uniquement de faire fonctionner le corps longtemps à basse intensité afin que se développe tout le réseau capillaire, que se multiplient les mitochondries etc…

Afin d’allier le tir dans ces journées d’entraînement, il m’arrive parfois de demander l’assistance d’un coach pour emmener mon matériel à Corrençon, sur le stand de tir et de l’y retrouver à l’aide d’un moyen d’entraînement." Marie Dorin-Habert

lire la suite
Faune

Tétras Lyre

Ce carrefour tire son nom du Tétras Lyre. Cet oiseau sédentaire est l'un des symboles du Parc naturel régional du Vercors.  Il figure sur le logo du parc, en compagnie de la tulipe sauvage. En période de reproduction (avril-mai) le coq chante au lever du jour. Mais ne cherchez pas à le voir et surtout restez sur les chemins, car cette espèce remarquable est très sensible au dérangement.

lire la suite
Résistance

Maison Gaston Faure

À cet emplacement une grange appartenait à un cultivateur, Gaston Faure. Aménagée à l'automne 1940 par la Section des Éclaireurs-Skieurs du 6e Bataillon des Chasseurs Alpins, elle devenait pour cette unité un Centre d'Instruction de Haute Montagne. Pendant l'hiver 1940-1941, de nombreux chasseurs y ont été formés. Ils ont eu là des chefs illustres qui se sont engagés par la suite dans la Résistance en participant aux combats du Vercors: Chabal, Tanant, Gardent, Eysseric.
Le 4 juillet 1944 les troupes allemandes détruisent la maison à l'explosif en représailles de l'attaque de leur convoi, la veille, par des maquisards au col de l'Allimas.

lire la suite
Résistance

Pierre du souvenir

À la suite du débarquement allié le 6 juin 1944, des maquisards toujours plus nombreux grimpent les pas de la bordure sud-est du Vercors pour rejoindre la Résistance organisée dans le Massif qui exerce alors sur eux une grande attraction. Mais les effectifs pour garder ces passages étroits et élevés sont restés faibles lorsque la 157e Division de Réserve Alpine commandée par le général Pflaum déclenche le 21 juillet 1944 l'attaque générale en vue d'écraser le maquis du Vercors.
Malgré leur courage et leur bravoure dans le combat, les gardiens des pas sont rapidement évincés par un ennemi supérieur en nombre et en armement. L'ordre de dispersion reçu dès le 23 juillet laisse la victoire militaire à l'ennemi. Des maquisards venant de l'intérieur du plateau sont également abattus lorsqu'ils cherchent à s'exfiltrer par les pas. Cette pierre, posée symboliquement au pied du Pas de la Ville, rappelle leur souvenir.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Station de ski de Gresse-en-Vercors

Gresse-en-Vercors accueille depuis 1965 une petite station de ski alpin de 24 pistes, situées entre 1250 m et 1750 m d'altitude. Le ski nordique est aussi présent, avec 50 km de pistes damées.

lire la suite
Histoire et patrimoine

La Bâtie

Entre le Mont Aiguille et le Grand Veymont, le hameau de la Bâtie est niché à plus de 1100 m d'altitude. Ici ne vivent que quelques habitants à l'année, regroupés autour de la chapelle. Jusqu'en 1858 et son rattachement à Gresse-en-Vercors, la Bâtie était une paroisse à part entière. Au XVII siècle, le hameau regroupait 22 familles, soit environ 100 habitants. La Chapelle qui a été reconstruite à la fin du XVII ième siècle, est orientée au sud-est : elle est typique des chapelles de montagnes, avec des murs épais, son porche semi enterré et ses petites ouvertures.

lire la suite
Géologie

Mont Aiguille

 

Le Mont Aiguille, du haut de ses 2087 mètres, est une butte témoin de la barrière Est du Vercors. En effet, le Mont est composé des mêmes matériaux que le reste du plateau, (calcaires et marnes déposées par la mer avant le soulèvement des Alpes) auquel il était autrefois rattaché. Les calcaires les plus tendres et la présence de nombreuses failles ont facilité la dissolution du calcaire au cours du temps, pour amener à l’isolement du Mont.

 

lire la suite
Histoire et patrimoine

Chapelle de Trézanne

Témoignage de l'art Roman, la chapelle, sous sa forme actuelle date du XVIIème siècle. Elle est dédiée à saint Saturnin, premier évêque de Toulouse au IIIème siècle. Constatée "ni blanchie, ni pavée, mal couverte de paille" en 1644, elle fut restaurée, puis érigée en paroisse entre 1675 et 1801. En 1763, le choeur n'était pas vouté et la nef, pavée de pierres plates n'était éclairée que par une fenêtre. Le toit était recouvert de chaume. La cure a disparu. Les restaurations successives ont fait place à l'installation de lambris à l'intérieur et de tuiles écailles en toiture qui disparaitront en 2001 - 2002 avec la rénovation de la charpente et de sa couverture en chaume par le Parc naturel régional du Vercors. A la faveur d'une souscription populaire lancée par la commune de Saint Martin de Clelles, le maître verrier Christophe Berthier y installe des vitraux en 2019.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Chichilianne

Nichée au pied du Mont Aiguille, la commune de Chichilianne a conservée une organisation villageoise homogène, autour d'une église médiévale, de ses fours, et de ses fontaines. Ses nombreux hameaux, parmi lesquels Richardière, les Oches ou Ruthière témoignent de la richesse de l'architecture rurale du Trièves, usant largement de tuiles écailles, de génoises, et de "montoires".

lire la suite
Abri

Cabane de l'Essaure

Une cabane rustique située à l'entrée de la réserve naturelle des Hauts-Plateaux non loin du Pas de l'Essaure, dans le vallon Combau.
Elle est composée d'une salle commune sommaire au rez-de-chaussée avec table et poêle à bois (prévoir petit bois sec) et d'un plancher à l'étage (couchage de 10-15 personnes, prévoir matelas et sac de couchage).
Il y a de l'eau à 700 m mais attention, celle-ci est souvent à sec !
Pensez à fermer correctement le chalet au moment du départ (volets et portes).

lire la suite
Point de Vue

Col de Côte Chèvre

Depuis le col de Côte Chèvre, admirez le panorama sur la partie sud de la réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors, mais aussi sur le Serre de Beaupuy.

lire la suite
activités de pleine nature

Le site d'escalade d'Archiane

Le cirque d'Archiane est l'un des plus beaux site naturel du Vercors. Dès les années 1950 se sont écrits des moments forts de l'alpinisme avec des ouvertures de voies par les "grands" de l'époque : Jean Couzy d'abord puis Gorges Livanos, D. Leprince Ringuet, R.Flematti...

Cet héritage fait d'Archiane un haut lieu historique de l'escalade encore aujoud'hui avec plus de 100 voies tracées. Les grandes classiques sont le pilier Livanos, la voie du levant, la paroie rouge.

En 2009, avec la nidification des vautours fauves à Archiane, une concertation sur l'équipement a été mise en place par le Parc afin de gérer au mieux la cohabitation.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Châtillon-en-Diois

Blotti au pied des falaises les plus méridionales du Vercors, ce village médiéval a conservé de son passé d'étroites ruelles dénommées « viols » et 17 fontaines aux bassins de pierre sur lesquelles grimpent les plantes du village botanique. Chef-lieu de canton longé par la rivière Le Bez, Châtillon-en-Diois offre tous commerces et services, une piscine et de nombreuses festivités durant la saison estivale. Son vignoble, qui compte parmi les plus hauts de France, produit des vins rouges, blancs et rosés disposant d'une Appellation d'Origine Contrôlée.

lire la suite
Point de Vue

Vue du vignoble de Châtillon

Le vignoble de Châtillon-en-Diois produit des vins d'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). Il regroupe seulement 65 hectares de vigne, ce qui en fait l'une des plus petites appellations. Le vignoble s'étend sur les contreforts du Vercors, qui le protège des vents du Nord. Il produit des vins rouges et rosés à partir des cépages gamay syrah et pinot noir, ainsi que du vin blanc à partir de cépages aligoté et chardonnay.

lire la suite
Flore

La forêt du Glandasse

La forêt domaniale du Glandasse couvre plus de 21 km². Sous influence méditerranéenne, on y retrouve principalement des chênes et des pins noirs. Ces derniers, du fait de leur relative rusticité et de leur bonne tolérance au sol, ont été une espèce de choix dans les travaux de reboisement dans le cadre de la politique de Restauration des terrains en montagne (RTM), mise en oeuvre par l'administration des Eaux et Forêts au début du XXe siècle pour lutter contre l'érosion des versants.

lire la suite
Point de Vue

Glandasse

La montagne de Glandasse domine le Diois du haut de ses 2 041 mètres. Ses falaises sont appréciées pour l'escalade, alors que le plateau à son sommet est un lieu d'estive pour de nombreuses brebis. Comprise dans la réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors, la faune et la flore y sont riches. Depuis le Col des Caux, c'est le Roc d'Ambane (1 958 m) qui se dresse devant vous.

lire la suite
Agriculture et savoir faire

Plateau de Vassieux

Le plateau de Vassieux-en-Vercors est un paysage ouvert caractéristique des plateaux karstiques, l'eau de surface est quasi inexistante et les sols peu épais. Cependant, les dolines, qui sont des dépressions où l'argile s'accumule permettant ainsi la culture de céréales, en bordure de ces dolines les pierres sont entassées.

Les ruines de deux anciens moulins à vent sont visibles au hameau de la Mure.

lire la suite
Résistance

Mémorial de la Résistance en Vercors

Le Vercors, forteresse naturelle imposant ses paroies abruptes aux vallées qui l'entourent, fut le témoin d'épisodes tragiques durant la seconde Guerre Mondiale. Il apparut comme une refuge idéal pour la Résistance. Le Mémorial de la Résistance en Vercors a pour objectif de restituer le devoir de mémoire. Construit non loin du maquis (Camp C6), il symbolise a lui seul notamment par son architecture, le souvenir de ces évènements. Il témoigne de l'engagement des femmes et hommes qui ont lutté pour la liberté. Il fait le lien entre le paysage et la Résistance. Il retrace les années noires et les combats. Il exprime aussi l'espoir notamment avec la proclamation de la République du Vercors. Il invite le visiteur à passer de l'ombre à la lumière par un parcours symbolique et sensible. Il permet enfin de nous interroger sur ce que représente encore la Résistance aujourd'hui pour les jeunes générations.

en savoir +
lire la suite
Résistance

Mémorial, parcours architecture

Depuis le parking du Col de la Chau, différentes stations dinformation vous donne à comprendre les intentions des Architectes qui ont conçu le bâtiment du Mémorial de la Résistance.

Station 1 : la géographie de Vassieux, pourquoi avoir choisi cet emplacement pour le Mémorial ? 

Station 2 : Les veilleurs, cheminées sur le toit du Mémorial.

Station 3 : Les étapes d'un projet

Station 4 : la force de l'architecture

Station 5 : le lien avec le Camp 6
lire la suite
Géologie

Cascade de Tuf

Au sein de chaque cascade a lieu une réaction chimique. Le calcaire, tout comme le sucre ou le sel, a la propriété de se dissoudre dans l'eau. Or l'eau qui vient de traverser la montagne s'est chargée en calcaire dissous, invisible. L'eau se met subitement à déposer le calcaire à cause de l'effet combiné de la hausse de la température et de l'oxygénation. Les mousses profitent de l'apport en gaz carbonique libéré lors de la réaction chimique. Condamnées à voir le calcaire se déposer sur elles et les transformer littéralement en pierre, elles croissent sans arrêt. le tuf ainsi crée est un matériau comparable au béton cellulaire (léger mais résistant) beaucoup utilisé pour la construction localement.

lire la suite
Géologie

Gorges d'Omblèze

Les Gorges d'Omblèze résultent de l'érosion du plateau calcaire par la Gervanne (cours d'eau). Ici, l'eau est omniprésente, avec des cascades et une végétation luxuriante qui amènent de la fraîcheur lors des chaudes journées d'été et en fait tout son charme. 

Pourtant, autrefois on évitait les gorges. Humides, sombres et froides, elles créaient un fort sentiment d'insécurité, une atmosphère d'inquiétude. Elles constituaient alors une barrière naturelle plutôt qu'une porte d'accès pour la vallée d'Omblèze tournée davantage vers l'amont et les pâturages d'Ambel.

lire la suite
patrimoine routier

Les sept lacets

La piste des sept lacets illustre l'art de construire des passages taillés dans la roche côté montagne et maconnée côté vide. Elle a dû coûter quelques belles journées de labeur à ses constructeurs. Attention cette piste très étroite n'est ouverte que pour les ayants droits, mais le circuit des Gueulards descend par cette ancienne route magnifique.
lire la suite
Agriculture et savoir faire

Une terre d'élevage

Léoncel est historiquement une terre d'élevage, tradition héritée des cisterciens. Jusqu'au XIXème siècle et l'optimum de population (plus de 400 habitants en 1856, contre environ 70 aujourd'hui) la déforestation a été importante pour gagner des terres, notamment pour l'élevage ovin. Puis la forêt a progressivement reconquit l'espace avec la main de l'homme, depuis l'après-guerre c'est l'élevage bovin qui s'est développé.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Léoncel

La GTV Passe à quelques encablures de Léoncel, le village regroupe quelques maisons autour d'une très belle abbaye cistercienne du XIIème siècle. Cet édifice de style roman, très dépouillé mais empreint de la beauté de la pierre calcaire, s'accorde parfaitement à son environnement. Il est classé parmi les monuments historiques depuis le XIXème siècle grâce à Prosper Mérimée.

lire la suite
Faune

Le cerf élaphe

Très présent notamment au printemps sur cette zone de la commune, le cerf élaphe peuple l'ensemble du massif forestier du Vercors. A l'automne, la période du brâme (reproduction de l'espèce) donne souvent droit à un spectacle visuel mais surtout sonore très spectaculaire.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Bouvante-le-Haut

Partagée en deux parties, Bouvante-le-Bas et Bouvante-le-Haut, cette commune est l'une des plus isolée, mais aussi la plus étendue du Parc naturel régional du Vercors. Les moines chartreux s'y sont installés au XIIe siècle, en aval de Bouvante-le-Bas. Le hameau de la Courerie conserve les ruines de la chartreuse du val Sainte-Marie. Bouvante possède une autre particularité : un lac, le plus grand du Vercors, créé par un barrage sur la rivière Lyonne. Ce secteur du Royans drômois abrite une grande faune très riche en ongulés sauvages, dont l'emblématique cerf élaphe, très présent en ces lieux.

lire la suite
Géologie

Cascade de Frochet

La cascade de Frochet présente la caractéristique d'être une cascade de tuf, appelé aussi travertin. Ici, le milieu est frais et ombragé, ce qui est favorable au développement de mousses. Sous l'action de l'eau, les mousses se pétrifient, et cela forme le tuf, qui est une roche calcaire. 

lire la suite
Histoire et patrimoine

Le pont des Chartreux

Le pont des Chartreux est construit en pierre de tuf, très présente dans le secteur. Il permet de traverser le Cholet, et a longtemps facilité les échanges entre Saint-Laurent-en-Royans et Saint-Jean-en-Royans. Ce fut aussi un lieu de passage pour le transport du charbon provenant du col de la Machine.

lire la suite
Flore

Arboretum

Cet arboretum a été créé en 1986 à la place d'une ancienne décharge. En 2010, un collectif est fondé pour dynamiser le lieu, et des événements sont mis en place autour du thème de la nature. C'est aujourd'hui un espace de biodiversité, de convivialité et de découverte, notamment pour les écoles. 

lire la suite
Histoire et patrimoine

Pierre tombale gallo-romaine

Située à l'entrée du cimetière de Saint-Laurent-en-Royans, cette pierre gallo-romaine est un cippe funéraire du IIe siècle.
La partie haute de la pierre forme un creux au sein duquel des offrandes pouvaient être déposées. Des inscriptions en latin figurent sur la pierre :
« À Titus Sammius Tertiolus, employé aux écritures de l'aerarium (trésor public), mort à vingt-six ans, Connia Conniola à son excellent mari et Sammius Connius à son père ».

lire la suite
eau

La Cascade Blanche

Dans les gorges des Petits Goulets la Cascade Blanche et son voile blanc est un lieu de fraicheur. L'eau de la Vernaison vient de Rousset en Vercors après avoir traversé les Grands et les Petits Goulets en ayant incisé la roche.

lire la suite
Géologie

Gorges de la Bourne

La Bourne est le cours d'eau principal du Vercors, qui draine l'ensemble des eaux de pluie, de font de neige, mais aussi toutes les eaux qui ont circulé dans les kilomètres de galeries et grottes. Ces eaux souterraines retrouvent l'air libre par des résurgences qui forment par période des cascades majestueuses sortant comme par enchantement de la roche et venant habiller les grandes falaises calcaires, symboles des paysages du Vercors. Cette rivière au caractère torrentiel marque aussi le territoire comme voie de communication entre le haut et le bas. Elle attise les passions, comme un aimant dans ce territoire relativement sec, puisque qu'une grande partie des eaux circule dans le sous-sol. Elle termine tranquillement sa course à St Nazaire-en-Royans dans un plan d'eau situé à la confluence avec l'Isère. Pour les pêcheurs cette rivière constitue aujourd'hui encore un mythe devant la richesse de son écosystème aquatique qui abrite une grande population de truites et autres poissons. Nous devons veiller à ce que les usages (hydroélectricité, irrigation, agriculture, aménagement) ne dégradent pas cette veine vitale pour le territoire, dans un avenir incertain soumis aux caprices du changement climatique. 

lire la suite
Géologie

Belvédère du Ranc

Depuis le chemin, un belvédère vous permet d'admirer le plateau de St Julien-en-Vercors ainsi que la cascade de Moulin Marquis et le Cirque du Bournillon. Avec ses 400 m de chute, c'est l'une des cascades les plus importantes en France. À son pied se situe la grotte de Bournillon avec son porche grandiose. Cette grotte est aujourd'hui l'émergence temporaire du plus grand bassin karstique du Vercors.

lire la suite
Histoire et patrimoine

La petite Goulandière

Le hameau de la "petite" Goulandière prolonge l'implantation humaine passée. L'agriculture et l'exploitation du bois étaient alors les seules ressources, comme en témoigne encore quelques traces dans le paysage.
lire la suite
Histoire et patrimoine

La Goulandière

Les ruines de la Goulandière racontent l'histoire d'hommes venus cultiver la terre dans ce hameau perdu au cœur de la forêt des Coulmes, sans aucun point d'eau, comme un défi à la nature. Les maisons sont construites à même la roche, pour ne pas réduire les champs gagnés sur la forêt. La récente réhabilitation du hameau permet d'imaginer cette rude existence. Des circuits thématiques vous invitent à découvrir les modes de vie du Moyen Âge.

lire la suite
Point de Vue

Col de Neurre

Le Col de Neurre permet de rejoindre le domaine des Écouges d'un côté et le Pas du Follet de l'autre. Vous pouvez aussi admirer le panorama sur le cirque de Malleval et ses falaises, qui dominent le village du même nom.

lire la suite
Point de Vue

Vallon de Rencurel

Pendant la montée vers le Pas du Follet, admirez la vue sur le vallon de Rencurel, dominé par la roche de Méaudre et les Rochers de Gonson. C'est ici, qu'a en partie été tourné le film : « Une hirondelle a fait le printemps » de Christian Carion en 2001.

lire la suite
activités de pleine nature

La Via Vercors

La Via Vercors est une voie douce, sans difficulté et sécurisée. Elle est accessible à tous : piétons, vélos, personnes à mobilité réduite... Sur 40 km, elle fait le lien entre les communes des 4 montagnes.

lire la suite
Point de Vue

Le Bec de l'Orient

Depuis le Bec de l'Orient, admirez la vue en direction du nord-ouest, sur la vallée de l'Isère et le massif de la Chartreuse.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Le Pas de la Clé

Autrefois, les bois des communes d’Autrans et de Méaudre étaient acheminés jusqu’au Pas de la Clé où, précipités dans le couloir aménagé à cet effet, ils glissaient jusqu’à Montaud et Veurey. Regroupés en trains de flottage sur l’Isère, les troncs étaient ensuite dirigés vers Beaucaire et le littoral.

lire la suite
Point de Vue

Belvédère de la Molière

Le belvédère de la Molière offre un des plus beaux panoramas du Vercors. Une grande partie des Alpes s'offre à vous jusqu'au Mont-Blanc, en passant par la Chartreuse, Belledonne ou l'Oisans.

lire la suite
Faune

Empreintes d'Ours

De nombreux lieux du Vercors attestent de la présence ancienne de l'Ours. C'est ici qu'il s'est maintenu le plus longtemps au niveau des Alpes françaises. Le dernier aurait été tué au col de l'Arc en 1901, et la dernière observation eu lieu à St Martin-en-Vercors en 1937. Un projet de réintroduction a eu lieu en 1990, le Vercors étant alors identifié comme l'un des sites les plus propices en France.

Ouvez l'oeil une trace (scultée) se cache dans le goulet du Pas de l'Ours !

lire la suite
Histoire et patrimoine

Saint-Nizier-du-Moucherotte

Le saviez-vous ? Saint-Nizier-du-Moucherotte, commune de 1100 habitants environ, a accueilli les épreuves de saut à ski lors des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. Les infrastructures (tremplin et tribunes) sont aujourd'hui désaffectées.

lire la suite

Description

Le Grand Tour sillonne les sentiers du Parc naturel régional du Vercors. Créé en 1970, le Parc s’étend de 180 à 2 341 mètres d’altitude, et culmine aux Grand Veymont et au Rocher Rond.
Le territoire regroupe sept secteurs géographiques : les Quatre-Montagnes, les Coulmes, le Vercors drômois, le Royans, le Diois, le Trièves et la Gervanne.
Du côté de l’Isère, c’est la fraîcheur des Alpes du Nord, tandis que dans la Drôme, la végétation et le climat méditerranéen embaument les chemins. Au nord comme au sud, le massif est recouvert d’une épaisse dalle de calcaire, qui, à l’aide de l’érosion, a engendré des paysages spectaculaires : gorges, aiguilles, falaises, lapiaz…
Et qui dit milieu exceptionnel, dit forcément flore et faune toutes aussi exceptionnelles.
Mais le Vercors est aussi un lieu de vie pour les hommes :
54 000 habitants sont répartis sur l’ensemble du territoire, les anciens « Vertacomicoriens » se mêlant aux nouveaux résidents, attirés par la qualité de vie.
L’itinéraire dessert de nombreux villages parmi les 84 communes du parc, pour que vous puissiez les visiter et vous ravitailler. Après une magnifique journée de randonnée, qui voudrait résister aux délices d’une « vercouline », spécialité locale à base de bleu du Vercors-Sassenage ?

Variante du tour principal, la traversée des Hauts-Plateaux chemine sur près de 60 kilomètres au cœur de la réserve naturelle. Créée en 1985, la réserve est nichée au cœur du parc du Vercors, dans sa partie la plus élevée et la plus sauvage. Aucune route, aucun village.
La rareté de l’eau en surface l’a mise à l’écart de toute présence humaine permanente. Les seules activités sont le pastoralisme, toujours bien vivant, et l’exploitation forestière. Sa mission principale la préservation et l’étude de la nature. Pour cela, les six gardes de la réserve effectuent des observations sur la faune et la flore. Autres particularités de ce territoire : peu de balisage d'itinéraires, pas de véritables refuges mais des cabanes et abris non gardés. Ces conditions peuvent paraître contraignantes, mais elles représentent en fait la garantie de pouvoir s’immerger dans une nature riche et préservée.

Depuis l'itinéraire principal du "Grand Tour", vous pouvez aussi, à tout moment, faire une incursion sur les Hauts- Plateaux du Vercors. À vous d’inventer votre GTV !

Départ : Saint-Nizier-du-Moucherotte (village) ou parking lieu-dit "Les Pucelles"
Arrivée : Saint-Nizier-du-Moucherotte (village) ou parking lieu-dit "Les Pucelles"
Communes traversées : Saint-Nizier-du-Moucherotte, Claix, Lans-en-Vercors, Villard-de-Lans, Le Gua, Château-Bernard, Saint-Andéol, Gresse-en-Vercors, Saint-Michel-les-Portes, Saint-Martin-de-Clelles, Chichilianne, Treschenu-Creyers, Châtillon-en-Diois, Laval-d'Aix, Die, Romeyer, Chamaloc, Marignac-en-Diois, Ponet-et-Saint-Auban, Sainte-Croix, Vachères-en-Quint, Saint-Andéol, Saint-Julien-en-Quint, Vassieux-en-Vercors, Bouvante, Omblèze, Le Chaffal, Léoncel, Saint-Jean-en-Royans, Saint-Laurent-en-Royans, Sainte-Eulalie-en-Royans, Pont-en-Royans, Châtelus, Choranche, Presles, Saint-André-en-Royans, Saint-Pierre-de-Chérennes, Izeron, Malleval-en-Vercors, Rencurel, Méaudre, Autrans, La Rivière, Montaud, Noyarey, Engins

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Vautour fauve
Nidification du Vautour fauve

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Vautour fauve sont principalement, le vol libre, l'escalade et l'équipement de voies dans les secteurs de nidification.

Merci de respecter ces zones !

Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtdéc.
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Aigle royal
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Faucon pèlerin
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Tétras lyre - hiver
Zone de refuge hivernal pour le Tétras lyre. Merci de veiller à respecter le balisage.
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Grand-duc d'Europe
Un couple de Grand-duc d'Europe, espèce patrimoniale et protégée niche dans les falaises des Petits goulets. Dans le cadre d'une concertation entre grimpeurs, équipeurs locaux, PNR du Vercors et la LPO les voies "Gorge profonde" et "Jurrasic Bac" sont temporairement fermées jusqu'au 15 août.
Merci d'éviter le secteur pour permettre la reproduction de l'espèce.
Merci à vous !
Domaines d'activités concernés :
Équipement, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtdéc.
Contact :
adrien.lambert@lpo.fr
Tétras lyre - hiver
Zone de refuge hivernal pour le Tétras lyre. Merci de veiller à respecter le balisage.
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.déc.
Contact :
Réserve naturelle nationale des Hauts plateaux du Vercors
Grands plateaux à 1600m d'altitude en moyenne, ces paysages sont bien connus des amateurs de grands espaces où l'humain a marqué discrètement son empreinte au fil des siècles. La faune et  la  flore apprécient également ces lieux, dans lesquels on peut y observer les 2 emblèmes du Parc : la tulipe sauvage et le tétras lyre. Les oiseaux rupestres apprécient particulièrement les grandes falaises qui bordent ces plateaux, et les orchidées de montagne égayent la forêt clairsemée de pins à crochets. Classés Réserve naturelle nationale depuis 1985, ce coeur de nature bénéficie d'une protection forte. Les activités humaines y sont encadrées, et certaines règles s'appliquent à tous : les chiens y sont interdits, même en laisse, les feux sont interdits également,  ainsi que les véhicules à moteurs, exceptés  pour les professionels (bergers et éleveurs, gestionnaires forestiers et  gardes) ; le bivouac est possible mais il faut démonter la tente tous les jours. 
Le survol est proscrit en dessous de 300m
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Souterrain, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.
Contact :
https://www.parc-du-vercors.fr/
Circaète Jean-le-Blanc
Nidification du Circaète-Jean-le-Blanc de la Grande Combe.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Circaète-Jean-le-Blanc en période de nidification sont principalement les pratiques aériennes comme le vol libre ou le vol motorisé. Merci de privilégier un survol au-dessus de 1 600m d'altitude !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive
Périodes de sensibilité :
marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.
Contact :
LPO AuRA DT Isère : isere@lpo.fr
Les Ecouges

Le site des Ecouges d’une surface de 920 hectares se situe sur la bordure Nord-Ouest du massif du Vercors, essentiellement dans l’étage montagnard.

Propriété du Département de l’Isère depuis 2003, il fait partie du réseau des ENS isérois et est géré directement par le Département qui mets en place des actions défini dans le cadre d’un plan de gestion, ayant pour objectif de préserver et de valoriser les milieux en présence.

Le site est doté d’un règlement intérieur et un 1/3 de sa surface est classée Réserve Biologique Intégrale.

Un travail partenarial est mené pour la mise en œuvre de certaines de ces actions avec les acteurs locaux: groupement pastorale, ONF, association d’éducation à l’environnement et animateurs.

L’ENS des Ecouges renferme une diversité de milieux typiques des Préalpes calcaires du Nord. Situé à l'étage montagnard, le site des Ecouges est principalement occupé par des forêts, notamment par la hêtraie et la hêtraie-sapinière montagnardes aux faciès sylvicoles dérivés dominés par le Sapin et l’Epicéa. La variabilité géomorphologique des substrats et des sols, ainsi que les interventions humaines au cours des siècles passés, ont contribué à modifier les cortèges floristiques. L’ENS des Ecouges possède une diversité floristique importante pour un site très forestier. Cette richesse résulte de la variété des milieux représentés, qui se retrouvent souvent en mosaïque. La topographie complexe, la diversité des types de substrats et l’importante amplitude altitudinale du site sont aussi  les facteurs importants permettant d’accueillir des habitats et une flore variés.

Domaines d'activités concernés :
Rando à pied
Contact :
Alix Savine
Gestionnaire Espaces Naturels et Ruraux  
Service Patrimoine Naturel
Direction de l’Aménagement 
06 33 00 42 73
ENS de la Molière et du Sornin
Ce secteur est protégé par un zonage Espace Naturel Sensible, Natura 2000 et une Réserve Biologique Intégrale. 

Il abrite une diversité d'espèces sensibles au dérangement, et des milieux sensibles au piétinement : chauves-souris, Tétra-lyre, Aigle Royal, Faucon Pélerin...




Domaines d'activités concernés :
Aérien, Rando à pied, Souterrain, Terrestre
Contact :
Quentin Chabanne Gestionnaire ENS quentin.chabanne@pnr-vercors.fr
Pauline D'Adamo Animatrice Natura 2000 pauline.dadamo@pnr-vercors.fr
Alpage estival de la Moucherolle
Alpage pâturé et protégé de juin à octobre
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
juinjuil.aoûtsept.oct.
Contact :
Fédération des Alpages de l’Isère federation@alpages38.org
Parc du Vercors info@pnr-vercors.fr

Alpage estival de la tête de Praorzel
Alpage pâturé et protégé de juin à octobre; Seuls les chiens de troupeau sont autorisés sur l'alpage
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
juinjuil.aoûtsept.oct.
Contact :
Association de Développement et d’Économie Montagnarde de la Drôme accueil@adem-drome.fr
Parc du Vercors info@pnr-vercors.fr


Recommandations

Avant de partir :
Evitez de partir seul.
Assurez vous de la disponibilité des hébergements.
Prévoyez des vêtements chauds, imperméables et des chaussures adaptées.
L'eau est rare, soyez prévoyant. Traitez ou filtrez l'eau que vous buvez sur le terrain.
N'hésitez pas à recourir aux services d'un professionnel, formé et compétent.

En montagne :
Utilisez les passages aménagés pour franchir les clôtures, refermez les portails et barrières.

Restez sur les chemins balisés c'est aussi respecter la propriété privée.

Attention passages délicats et glissants par temps de pluie !

Ne traversez pas les prairies de fauche ou les champs cultivés.

Veillez à ce que la faune ne soit pas effrayée par votre présence.

Respectez les bergeries, les refuges et les cabanes-abris.

Ramassez vos déchets, soyez nature.

Vous êtes sur des zones d'estives, peut-être allez vous rencontrer des chiens de protection, souvent des Patous. Veillez à toujours contourner les troupeaux, tout en restant calme le temps que le chien vous identifient, ne pas les caresser ou les menacer.
Attention, durant toute la période d'estive qui peut s'étendre de Mai à Octobre, les chiens sont INTERDITS par arrêté municipal sur certaines zones d'alpages, MÊME TENUS EN LAISSE !

Secours :
numéro 112 (valable dans toute l'europe). Attention, il demeure malgré tout quelques "zones blanches" sur le territoire !

Réserve naturelle nationale des hauts plateaux du Vercors
La Réserve naturelle nationale des Hauts-Plateaux du Vercors, créée en 1985 par l’État, constitue le cœur de nature du Parc du Vercors : aucune habitation permanente ni route ne la traverse. Unique par sa taille de 17 000 hectares, la Réserve des Hauts-Plateaux du Vercors s’étend sur 8% du territoire du Parc naturel régional du Vercors. Elle est aujourd’hui la plus vaste réserve terrestre de France métropolitaine. La réserve des Hauts-Plateaux du Vercors est ouverte à tous, mais soumise à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Office de tourisme de Châtillon-en-Diois

Square Jean Giono, 26410 Châtillon-en-Diois

http://www.chatillonendiois-tourisme.com/

chatillonendiois@diois-tourisme.com

04 75 21 10 07

En savoir plus

Office de tourisme de Corrençon-en-Vercors

Le village, 38250 Corrençon-en-Vercors

http://www.villarddelans-correnconenvercors.com

04 76 95 81 75

En savoir plus

Office de tourisme de Lus-la-Croix-Haute

Rue Principale, 26620 Lus-la-Croix-Haute

http://www.lus-la-croix-haute.com/

luslacroixhaute@diois-tourisme.com

04 92 58 51 85

Ouverture :

 

Du 01/04 au 10/07, tous les lundis, mardis, vendredis et samedis.
Lundi, mardi, vendredi 9h-12h. Samedi 9h-12h / 14h-18h.

Du 11/07 au 21/08, tous les jours.
Lundi, mardi, mercredi, vendredi 9h-12h. Samedi 9h-12h / 14h-18h. Dimanche 9h30-12h30.

Du 22/08 au 30/09, tous les lundis, mardis, vendredis et samedis.
Lundi, mardi, vendredi 9h-12h. Samedi 9h-12h / 14h-18h.

Du 01/10 au 31/03, tous les mardis et vendredis.
9h-12h et 14h-17h

Vacances de Noël : 
Lundi, mardi, jeudi, vendredi 9h-12h. 
Samedi 9h-12h / 14h-17h

Vacances d'hiver : 
A la station, lundi 10h-13h / 13h30-16h30 et dimanche 10h-17h30
Au village, mardi, vendredi et samedi 9h-12h / 15h30-18h30.

En savoir plus

Office de tourisme de Pont-en-Royans

Grande rue, 38680 Pont-en-Royans

http://vercors-pontenroyans.com/

ot.pontenroyans@gmail.com

04 76 36 09 10

Horaire : du lundi au dimanche de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h30.
En savoir plus

Office de tourisme de Saint-Nizier-du-Moucherotte

Place du Village, 38250 Saint-Nizier-du-Moucherotte

http://www.saint-nizier-du-moucherotte.fr/ot-st-nizier.html

stnizier.tourisme@wanadoo.fr

04 76 53 40 60

 

En savoir plus

Office de tourisme de Villard-de-Lans

101 place Mure-Ravaud, 38250 Villard-de-Lans

http://www.villarddelans-correnconenvercors.com

04 76 95 10 38

 

En savoir plus

Office de tourisme du Pays de Crest Saillans

Place du Général de Gaulle, 26400 Crest

https://www.valleedeladrome-tourisme.com/

accueil@coeurdedrome.com

04 75 25 11 38

En savoir plus

Office de tourisme du Pays du Diois

Rue des Jardins, 26150 Die

http://www.diois-tourisme.com/

contact@diois-tourisme.com

04 75 22 03 03

En savoir plus

Office de tourisme du Trièves, Gresse-en-Vercors

43, route du Grand-Veymont, 38650 Gresse-en-Vercors

http://www.trieves-vercors.fr/

tourisme@gresse-en-vercors.fr

04 82 62 63 50

 

En savoir plus

Office de tourisme Saint-Marcellin-Vercors-Isère, bureau d'information de Pont-en-Royans

48 Grande Rue, 38680 Pont-en-Royans

http://tourisme.saintmarcellin-vercors-isere.fr/

tourisme@saintmarcellin-vercors-isere.fr

04 76 385 385

En savoir plus

Office de tourisme Saint-Marcellin-Vercors-Isère, bureau d'information de Vinay

705 route de Grenoble, 38470 Vinay

http://tourisme.saintmarcellin-vercors-isere.fr/

tourisme@saintmarcellin-vercors-isere.fr

04 76 385 385

En savoir plus

OTI 4M - Bureau d'information d'Autrans

2 Rue du Cinéma, 38880 Autrans-Méaudre-en Vercors

http://autrans-meaudre.com/

info@autrans-meaudre.com

04 76 95 30 70

En savoir plus

OTI 4M - Bureau d'information de Lans-en-Vercors

246 avenue Léopold Fabre, 38250 Lans-en-Vercors

http://www.lansenvercors.com/

info@lansenvercors.com

04 76 95 42 62

En savoir plus

OTI 4M - Bureau d'information de Méaudre

Place Locmaria, 38 112 Autrans-Méaudre-en Vercors

http://autrans-meaudre.com/

info@autrans-meaudre.com

04 76 95 20 68

En savoir plus

OTI Vercors Drôme - Bureau d'information de Saint-Nazaire-en-Royans

Parvis de l'Aqueduc, 26190 Saint-Nazaire-en-Royans

http://www.vercors-drome.com/

info@vercors-drome.com

04 75 48 49 80

En savoir plus

OTI Vercors-Drôme - Bureau La Chapelle-en-Vercors

Place Pietri, 26 420 La Chapelle-en-Vercors

http://www.vercors-drome.com/

info@vercors-drome.com

04 75 48 22 54

En savoir plus

OTI Vercors Drôme - Bureau St Jean-en-Royans

13 Place de l'Eglise, 26190 Saint-Jean-en-Royans

http://www.vercors-drome.com/

info@vercors-drome.com

04 75 48 61 39

En savoir plus

Transport

En train :
L’itinéraire des GTV a été conçu pour être facilement accessible en train. En effet, sept itinéraires de liaisons vous permettent de rejoindre l’itinéraire principal du grand tour du Vercors. Les arrêts de gare concernés sont les suivants :
- Pour le département de l'Isère : Grenoble, Monestier-de-Clermont, Clelles, Vinay.
- Pour le département de la Drôme : Die, Crest, Saint-Nazaire-en-Royans, Romans et Valence.
En bus :
Le calculateur d'itinéraire multimodal OùRA vous donne accès à toutes les correspondances entre les trains régionaux, transports urbains et ligne de bus départementale :
 https://www.oura.com/

En Autostop :

Possibilité d'aller et/ou retour en autostop avec Rezo Pouce depuis le Massif des Quatre-Montagnes, Royans-Vercors et la Métropole Grenoble Alpes (retrouvez tous les arrêts Vercors sur www.rezopouce.fr)



En covoiturage :

Proposez ou reservez votre covoiturage avec la plateforme régionale Mov'Ici.

Accès routiers et parkings

- En venant du Nord de la France (Paris : 6h)
Autoroutes A6, A48, puis sortie Villard-de-Lans par la RN 532 et direction « Vercors ».

- En venant du Sud de la France (Marseille : 3h)
Autoroutes A7 (jusqu’à Valence Sud), A49, puis sortie La Baume d’Hostun direction Villard-de-Lans. A Saint-Nazaire-en-Royans, prendre la RD 531 direction Villard-de-Lans.

 

Stationnement :

Parking dans le village de Saint-Nizier-du-Moucherotte ou parking lieu-dit "Les Pucelles"

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
50