Moulin Marquis-Porte du Diable
>>
Accueil
>
À pied
>
Moulin Marquis-Porte du Diable
Saint-Julien-en-Vercors

Moulin Marquis-Porte du Diable

art et culture
Géologie
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Partez à la découverte des curiosités géologiques et artistiques du Vercors. Des paysages époustouflants vous attendent avec cascade, cavité et scuptures mystérieuses.

Découvrez une diversité importante de paysages en seulement quelques km ; prairies, forêts, chemins en balcon vous attendent pour apercevoir la cascade de Moulin Marquis (chute de 400m) ou encore la Porte du Diable, tout un programme !


Les 9 patrimoines à découvrir
Histoire et patrimoine

Saint-Julien-en-Vercors

Petit village de 250 habitants perché à 900 m d'altitude, Saint-Julien-en-Vercors est dominé à l'Est par les Crêtes de Chalimont. Une des curiosités du village se situe à droite de l'entrée de l’Église, en effet, une stalagmite coiffée d'une d'une croix y est installée depuis 1832 par Jacques Borel. Cette stalagmite provient de la grotte de Barmechinelle au Sud du Village. Depuis 1867, l'extraction y est interdite.
lire la suite
art et culture

La porte des ancêtres

« La porte des ancêtres », œuvre réalisée en 2018 est une des créations réalisées sur le chemin  - trait d’union - entre l’atelier du sculpteur Jérôme Aussibal et le village de Saint-Julien-en-Vercors.
En savoir +
lire la suite
art et culture

La cariatide aux Ipomées

Après le premier lacet de la calade, vous longez une petite paroi rocheuse dans laquelle est nichée "La Cariatide aux Ipomées", sculpture de calcaire urgonien réalisée par Michèle Caïric. Sertie dans un des lacets de la calade menant à la grotte des Gaulois, la cariatide porte avec grâce une strate de calcaire sénonien, ornementée de sa fougère.
En savoir +
lire la suite
Géologie

Moulin Marquis

Le Vercors est un massif karstique, l'eau y est rare, car elle s'infiltre dans le calcaire. Mais par endroit cette eau réapparaît à la surface, c'est ce que l'on nomme ; une résurgence. Phénomène que l'on peut observer au Moulin Marquis avant de plonger dans la cascade qui porte le même nom. Au XIXème siècle cette eau était exploitée par un moulin, les habitants de Saint-Julien venaient y apporter le grain à moudre à dos de mulet par le petit sentier. A cette époque point de forêt, mais une belle prairie régulièrement fauchée.
lire la suite
Géologie

Grotte des Gaulois

Surplombant le chemin, vous pouvez apercevoir la grotte des Gaulois. C'est une grotte « fenêtre » qui s'ouvre, après 300 m de cheminement souterrain, en paroi Nord des falaises. Géologiquement, la grotte des Gaulois est une ancienne émergence qui a servi de drain aux eaux souterraines à une époque où le niveau de la Bourne était plus haut. C'est maintenant une grotte fossile, c'est-à-dire sans cours d'eau souterrain. Elle est ainsi "perchée" car son creusement a été stoppé par une couche géologique imperméable.
lire la suite
art et culture

L'inquiet

Sur les parois grimpent des lianes de lierres, c'est là que s'est logé "L'inquiet", sculpture de cèdre et pigments d'Alain Meunier. Incrusté entre des lianes de lierres, l'atlante est une offrande à nos ancêtres qui s'inquiétaient de la chute du ciel.
En savoir +
lire la suite
art et culture

Le chapelet vertébral

Sculpture de calcaire urgonien réalisée par Jérôme Aussibal. L'atlante s'arc-boute dos au vide, soutenant l’infini du ciel sur ses fines épaules. Dans la majesté du cirque de Bournillon, son dos tatoué de rudistes révèle le cœur de cet environnement minéral. En savoir +
lire la suite
Faune

Bouquetins

Dans un environnement très forestier, ils sont bien sûr moins visibles qu’en montagne, mais nous recevons régulièrement des images d’un gros mâle qui se tient à l’ombre du porche de la grotte des Gaulois. Bien qu’emblématique des Hauts Plateaux du Vercors, le bouquetin n’est pas un animal de montagne, mais avant tout, une espèce de rocher. Il affectionne particulièrement les terrains escarpés. Ainsi, on trouve des bouquetins dans les parois qui bordent la mer Morte (Jordanie/Israël), à 400 mètres sous le niveau des océans! En 1994, le Parc Naturel Régional du Vercors à réintroduit des bouquetins dans le cirque de Bournillon. Aujourd’hui, cette population grandit doucement, et occupe tous les escarpements de la bordure sud des gorges de la Bourne.
lire la suite
Géologie

La Porte du Diable

La porte du Diable est une arche rocheuse naturelle, résultant de l'érosion du calcaire par un ancien cours d'eau, seules les roches les plus dures ont résisté à l'érosion. C'est une forme karstique. L'origine du nom n'est pas clairement définie. Est-ce une référence à la dangerosité du lieu (le diable hante l’imaginaire) ? Est-ce, comme le dit la légende, le diable s’enfuyant devant un saint ? Si oui, lequel ? Est-ce une voie « sans issue » (l’Enfer !) que cette porte propose?
lire la suite

Description

  1. Départ de Saint-Julien-en-Vercors village (913m), direction Porte du Diable. Prendre la route passant derrière l’église puis à gauche jusqu’au carrefour de Ponson.

  2. De Ponson,rallier Les Barons, Le Devet.

  3. L’itinéraire se poursuit à travers bois et clairières avant de déboucher sur un ressaut rocheux ; le franchir en quelques lacets afin de rejoindre le Moulin Marquis à gauche.
    De là, revenir vers la grotte des Gaulois, on longe ensuite les falaises qui surplombent le cirque de Bournillon.

  4. En cours de route, beau belvédère sur la grotte de Bournillon et la cascade de Moulin Marquis (prudence, notamment avec les enfants). Quelques lacets dans la forêt (bien suivre le balisage jaune et vert) montent à la Porte du Diable.

  5. Passez sous le pont rocheux, grimpez prudemment sur une vire rocheuse (attention par temps humide) pour déboucher sur le plateau de Saint-Julien (en face, petit belvédère sur les gorges de la Bourne). Le retour à Saint-Julien-en-Vercors s’effectue pour une bonne partie en sous-bois avant de rejoindre le carrefour de Ponson.

Départ : Saint-Julien-en-Vercors (parking village)
Arrivée : Saint-Julien-en-Vercors (parking village)
Communes traversées : Saint-Julien-en-Vercors

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :

Recommandations

La plus grande prudence est recommandée par temps de pluie, quelques passages peuvent être particulièrement glissants.

Tenez vos enfants par la main !


Lieux de renseignement

OTI Vercors-Drôme - Bureau La Chapelle-en-Vercors

Place Pietri, 26 420 La Chapelle-en-Vercors

http://www.vercors-drome.com/

info@vercors-drome.com

04 75 48 22 54

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Depuis Pont-en-Royans prendre la D531 en direction des Gorges de la Bourne en passant par la Balme-de-Rencurel, puis après avoir traversé La Bourne prendre la D103 en direction de Saint-Julien-en-Vercors (parking à l'entrée du village).

Depuis Villard-de-Lans prendre la D531 en direction des Gorges de la Bourne, puis la D103  en direction de Saint-Julien-en-Vercors (parking à l'entrée du village).

Stationnement :

Parking village

En savoir plus


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :