Le Grand Tour du Vercors à VTT (itinéraires des Grandes Traversées du Vercors)
>>
Accueil
>
Itinérance
>
Le Grand Tour du Vercors à VTT (itinéraires des Grandes Traversées du Vercors)
La Chapelle-en-Vercors

Le Grand Tour du Vercors à VTT (itinéraires des Grandes Traversées du Vercors)

Agriculture et Savoir faire
Archéologie et préhistoire
Faune
Flore
Géologie
Histoire et patrimoine
Pastoralisme
Point de vue
Résistance
Sommet
Difficile
6j
254,6km
+9514m
-9516m
Boucle
GTV VTT
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le Vercors propose une palette variée d'altitudes et de climats. Profitez en pour adapter vos parcours en fonction des saisons. En été, préférez le plateau pour une ambiance plus fraîche bien appréciable, tandis qu'en automne et au printemps choisissez la douceur du climat des piémonts.
La GTV c'est l'inverse du TGV. Pas de voyage éclair, mais au contraire une randonnée itinérante, pour déguster chaque paysage, chaque relief, chaque perspective.
Les Grandes Traversées du Vercors à VTT comprennent un Grand Tour du Vercors, une variante en traversée par la Réserve naturelle des Hauts-Plateaux, mais aussi une traversée du massif du Trièves depuis Grenoble et du secteur Vercors Diois (de Crest à Lus-la-Croix-Haute).
Tous les sentiers décrits sont spécifiquement adaptés aux vététistes et accessibles à partir de multiples portes d'entrée.
La GTV à VTT fait partie des sites labellisés par la Fédération Française de Cyclisme (FFC).

Les 33 patrimoines à découvrir
Résistance

La cour de la ferme Albert

De retour au village, accolées à la Poste, les ruines de la ferme Albert sont aussi appelées « Cour des fusillés ». Le 25 juillet 1945, pendant que les habitants qui ne s’étaient pas enfuis étaient retenus en otage dans l’école et que les troupes de la Wafen SS incendiaient le village, 16 jeunes gens et l’instituteur de l’école furent fusillés en ce lieu. À droite des restes du mur d’enceinte, un petit mémorial rappelle ces événements. EN SAVOIR +

lire la suite
Histoire et patrimoine

Le château de Foirevielle

Un petit détour par les ruines (très discrètes) du château de Foirevielle offre un beau point de vue sur La Chapelle-en-Vercors et les vallées alentour. Au IXe siècle, cette motte castrale surveillait les routes provenant de Vassieux ou du col de Rousset. Le village de la Bâtie de l’Orme, puis de la Bâtie de Vercors se blottissait à ses pieds. C’est au XIIe siècle que les villageois déménagèrent le village à l’emplacement actuel.

lire la suite
Résistance

La Nécropole de Vassieux-en-Vercors

Après le village de Vassieux, découvrez la Nécropole, où sont enterrés l’ensemble des victimes civiles et militaires des événements de Vassieux. Outre les habitants du village, les tombes nous montrent que la résistance en Vercors était un vaste mouvement, civil et militaire et qui regroupait des hommes et des femmes de nombreuses nationalités. Sur les plaques, on voit des noms de soldats et de  maquisards russes, polonais, algériens, anglais ou américains. Deux carcasses des planeurs avec lesquels les soldats allemands ont débarqué sont exposées en dehors de l’enceinte.

Le  Mémorial de la Résistance  géré par le parc du Vercors et le musée départemental de la Résistance permettent d’en savoir plus sur le maquis du Vercors.

 

 

lire la suite
Résistance

Vassieux-en-Vercors

Haut lieu de la résistance, Vassieux-en-Vercors reste à jamais marqué par l'histoire. Vassieux est l'une des 5 villes et villages de France cités à l'ordre des Compagnons de la Libération par le Général De Gaulle. Le village a payé un lourd tribut, à l'aide apportée par ses habitants au maquis du Vercors. En effet, Alors que les maquisards attendaient un parachutage de vivres et d'armes, ce sont les nazis qui ont surgi en planeurs et se sont posés dans la plaine de Vassieux, le 21 juillet 1944. Le massacre qui a suivi a sonné la fin de la résistance dans le Vercors. Sur la place centrale, une plaque commémorative (un martyrologue) honore les noms des habitants, 76 femmes, enfants et hommes qui ont perdu la vie sur les 430 habitants du village. Le Mémorial de la Résistance  invite à la réflexion et au souvenir. Mais Vassieux garde aussi les traces d'une histoire plus ancienne : celle des hommes préhistoriques, utilisant un important gisement de silex, évoquée par le musée de la Préhistoire.

lire la suite
Résistance

Eglise de Vassieux

L'église de Vassieux-en-Vercors ne fut pas épargnée lors des bombardements de la seconde guerre mondiale. Le clocher est l'unique témoin de l'ancienne église. Le nouveau bâtiment de l'église jouxtant le clocher (seul édifice conservé), a été réalisé par l'architecte Pierre Myassard. Lors de la reconstruction de l''édifice, le choeur fut réorienté à l'ouest. Les décors ont été créés par les peintres Aujame, Humblot et Borgès, le maître-verrier grenoblois Montfallet et le sculpteur Emile Gilioli. La peinture du choeur a été remplacée par un retable de l'artiste Carmelo Zagari, deux vitraux et l'autel ont été conçus par Jean-Marc-Cérino. L'autel, réalisé en pierre de Tavel, abrite les reliques d'Edith Stein juive allemande devenue carmélite et morte en déportation à Auschwitz en 1942.

En savoir +
lire la suite
Résistance

Musée départemental de la Résistance

Fondé par un ancien maquisard, le musée à été entièrement rénové en 2010. Le parcours muséographique ponctué par la présentation des riches collections, croise l'histoire renouvelée du maquis et de la reconstruction avec les témoignages du fondateur.

La riche collection d'objets d'époque et des bornes tactiles ponctuent le parcours organisé autour de 3 thèmes:
- "Le Vercors avant le Vercors" contexte local et international 1918-1942
- "Le maquis du Vercors" : histoire mise en contexte du maquis fin 1942 à août 1944
- "Le Vercors après le Vercors" : l'après-guerre: reconstruction du Vercors, commémorations et constructions mémorielles.




lire la suite
Agriculture et savoir faire

Plateau de Vassieux

Le plateau de Vassieux-en-Vercors est un paysage ouvert caractéristique des plateaux karstiques, l'eau de surface est quasi inexistante et les sols peu épais. Cependant, les dolines, qui sont des dépressions où l'argile s'accumule permettant ainsi la culture de céréales, en bordure de ces dolines les pierres sont entassées.

Les ruines de deux anciens moulins à vent sont visibles au hameau de la Mure.

lire la suite
Archéologie et préhistoire

Musée de la Préhistoire du Vercors

La partie sud du plateau de Vassieux est une zone de taille de silex. L'atelier de taille de silex où s'est installé le Musée de la Préhistoire est découvert en 1970 par le docteur Michel Malenfant. Il est alors recouvert d'un pierrier constitué au fil des siècles par les labours des agriculteurs. C'est ce qui l'a protégé et conservé intact tel que l'ont abandonné les hommes préhistoriques il y a 4 500 ans. Après décapage et fouilles, l'atelier se révèle être un site de production de grandes lames (près de 30 cm). Il fut exploité, pendant trois siècles, de 2700 à 2400 avant J.C par des artisans-tailleurs du Néolithique.On a retrouvé des outils en silex de Vassieux au centre de l’Allemagne et sur l’île de Ré. Agriculteurs, chasseurs à l’occasion, artisans et commerçants, ces hommes du Néolithique ont inventé la pluriactivité, qui aujourd’hui encore est une composante de l’économie de la montagne.

lire la suite
Flore

Forêt domaniale de Lente

Avec ses 3000 hectares situés entre 1100 m et 1600 m d'altitude, la forêt de Lente est principalement composée de hêtres exploités autrefois pour le charbonnage, ainsi que des résineux exploités pour la construction de mats pour la marine. La forêt accueil notamment 5 types d'ongulés : chamois, chevreuils, cerfs, mouflons et sangliers.

lire la suite
Faune

Le Loup

Le Loup est un grand canidé au pelage brun, pouvant peser jusqu'à 50 kilos. Après avoir disparu du Vercors fin XIXème, sa présence est suspectée en 1996, puis confirmée en 1998, suite à l'expansion naturelle de la population italienne. C'est le superprédateur par excellence. Situé au sommet de la chaîne alimentaire il n'hésite pas à s'attaquer à des proies de grandes tailles, telles que les sangliers, cerfs, chevreuils, chamois, mouflons, mais aussi les moutons...

lire la suite
Agriculture et savoir faire

Clairières

Lors de votre balade principalement forestière, vous allez traverser de nombreuses clairières, signe d'une agriculture encore présente.

lire la suite
Géologie

Cascade de Frochet

La cascade de Frochet présente la caractéristique d'être une cascade de tuf, appelé aussi travertin. Ici, le milieu est frais et ombragé, ce qui est favorable au développement de mousses. Sous l'action de l'eau, les mousses se pétrifient, et cela forme le tuf, qui est une roche calcaire. 

lire la suite
Histoire et patrimoine

Le pont des Chartreux

Le pont des Chartreux est construit en pierre de tuf, très présente dans le secteur. Il permet de traverser le Cholet, et a longtemps facilité les échanges entre Saint-Laurent-en-Royans et Saint-Jean-en-Royans. Ce fut aussi un lieu de passage pour le transport du charbon provenant du col de la Machine.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Village de St André-en-Royans

Le patrimoine du village de St André-en-Royans ne laisse pas indifférent. Son passé riche est lié à l'histoire du Dauphiné. Son château du XIIe siècle et son église (dont les plafond est inscrit aux Monuments Historiques) reconstruite en 1680 en sont les symboles. Les rénovations récentes en font un lieu de visite incontournable. EN SAVOIR +
lire la suite
eau

Fontaine de Pétouze

À proximité du parking, un peu plus haut sur la route, vous trouverez la fontaine de Pétouze et son aire de pique-nique. Cette fontaine est l'une des rares sources permanentes du massif des Coulmes, qui compte très peu de points d'eau en surface.

En effet, sur un terrain karstique, l'eau a tendance à s'infiltrer rapidement et profondément dans le sol pour ressurgir plus loin et plus bas. Sur le massif des Coulmes, les eaux de pluie et de fonte ressortent donc dans les vallées du Nan, de l'Isère et de la Bourne.

lire la suite
Archéologie et préhistoire

Grotte de Prélétang

La grotte de Prélétang est le témoin d’occupations humaines et animales remontant à plusieurs dizaines de milliers d’années. En effet, elle a été le repaire d’ours des cavernes, espèce aujourd’hui disparue, comme en témoigne la roche rendue lisse par leur frottement répété contre les parois de la grotte (« polis d'ours »). Et l’effondrement d’une partie du porche a scellé les traces des hommes de Néandertal ayant séjourné là il y a 46 000 ans.

Plus de 300 outils en silex ont été découverts sur le site. Ils se composent de racloirs, de pointes de lances, et d’éclats de taille. La plupart des outils n’ont pas été fabriqués sur place mais apportés par les Néandertaliens qui s’abritaient sous le porche de la grotte lors d’expéditions de chasse. Les restes de faune mis au jour se composent de cerf, de chevreuil, de sanglier, de marmotte et de bouquetin.

Ainsi, grâce à ce site exceptionnel, on sait que des Néandertaliens ont parcouru le plateau du Vercors avant la dernière glaciation. Ces hommes, nos lointains cousins, connaissaient parfaitement les endroits où s’abriter, chasser et récolter du silex. Il faudra attendre la fin de la dernière période glaciaire (le Würm) pour que l’homme, cette fois moderne, s’aventure à nouveau sur le massif.  

lire la suite
Histoire et patrimoine

La Goulandière

Les ruines de la Goulandière racontent l'histoire d'hommes venus cultiver la terre dans ce hameau perdu au cœur de la forêt des Coulmes, sans aucun point d'eau, comme un défi à la nature. Les maisons sont construites à même la roche, pour ne pas réduire les champs gagnés sur la forêt. La récente réhabilitation du hameau permet d'imaginer cette rude existence. Des circuits thématiques vous invitent à découvrir les modes de vie du Moyen Âge.

lire la suite
Histoire et patrimoine

ENS des Ecouges

L'Espace naturel sensible des Ecouges est un espace emblématique du Vercors par son étendue et son patrimoine. De nombreux vestiges de la relation entre l'Homme et le milieu subsistent, et donnent aux lieux un caractère particulier. Dès 1084 est fondée la Chartreuse des Ecouges. Des traces de charbonnières attestent de la fabrication du charbon de bois dès le moyen âge. L'ancienne carrière de meules utilisée jusqu'au XIV e siècle semble, quant à elle, approvisionner des villages assez lointains de son lieu de production pour l'époque (notamment près de Valence). L'utilisation de la forêt, enfin, a eu ici toute son importance et jusqu'à une période récente. EN SAVOIR+
lire la suite
Histoire et patrimoine

Carrière de meules

Cette ancienne carrière de meules a été découverte en 2001. L'origine de l'exploitation n'est pas connue précisémment, mais ce serait poursuivie jusqu'au XIVe siècle. Le nombre de meules produites ici semble dépasser les seuls besoins locaux et il est probable que cette carrière alimentait les besoins de la plaine de valence avec un acheminement par un chemin dédié (aujourd'hui partiellement existant), puis par voie d'eau.
lire la suite
Histoire et patrimoine

Gève

Le plateau de Gève est un site très prisé pour la pratique du ski nordique. Il fait partie du réseau de 200 km de pistes de ski de fond du domaine d'Autrans-Méaudre. L'hiver, le plateau de Gève est l'un des lieux les plus enneigés du Vercors.

lire la suite
Point de Vue

Belvédère de la Molière

Le belvédère de la Molière offre un des plus beaux panoramas du Vercors. Une grande partie des Alpes s'offre à vous jusqu'au Mont-Blanc, en passant par la Chartreuse, Belledonne ou l'Oisans.

lire la suite
Archéologie et préhistoire

Machiret

Au pied de la Combe Noire, sur le site de la fontaine de Machiret, plusieurs milliers d’objets en silex ont été mis au jour suite à l’érosion du sentier du col de l’Arc.

Le site a été fréquenté durant le Mésolithique (9 500 - 6 500 av. J-C). Une partie des objets est façonnée à partir du silex présent sur les pentes du Cornafion. Cependant, certaines de ces pièces sont en silex provenant du sud du Vercors. D’autres sont en quartz hyalin et proviennent des Alpes cristallines.

Ceci montre la grande mobilité des derniers chasseurs de la Préhistoire, qui trouvaient ici un lieu propice pour séjourner lors de leurs expéditions de chasse en altitude. 

lire la suite
Histoire et patrimoine

Pont de l'Amour

Le Pont de l'Amour tire son nom des histoires romantiques des jeunes lycéens. C'est un pont de bois qui permet de traverser la Fauge, un torrent prenant sa source en amont du Vallon de la Fauge.  

lire la suite
Histoire et patrimoine

Le lycée climatique

Le lycée climatique et sportif Jean Prévost, n'est pas un simple lycée. Il accueille les futurs athlètes de haut niveau dans les disciplines du « ski »; ces jeunes venant de tous les massifs, bénéficient  d'une scolarité aménagée.

lire la suite
Histoire et patrimoine

Les Murgers

 

Le nom viendrait d'un mot bourguignon. Il est vrai que de la Bourgogne à l'Ardèche, les pierres poussent bien dans les terrains calcaires ! Ces tas de cailloux en bordure de champ proviennent du patient épierrage, au fil des temps, réalisés par des génération de paysans opiniâtres pour gagner des terrains cultivables. Parfois, ils sont montés en murets pour délimiter enclos et parcelles.

C'est également un beau refuge pour la faune rampante à la recherche d'un abri. 

lire la suite
activités de pleine nature

Zecamp

Marie Dorin-Habert, accompagné par son mari Loïs et le fondeur Robin Duvillard se sont lancés il y a quelques mois dans un projet innovant et intéressant nommé "Zecamp".

Zecamp est une strcuture d'hébergement et de restauration au départ des pistes de ski de fond, du golf et de la réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors, ouverte à tous public 365 jours dans l'année. Crée par des sportifs de haut niveau résident sur le Vercors, la formule est plutôt adaptée aux publics sportifs, grâce à une restauration saine, la mise à disposition de cartes et de traces GPS, une salle de musculation, des salles de stockage et de réparation du matériel, ainsi que des offres en lien avec les activités du Vercors.

L'ouverture des portes de "Zecamp Outdoor Activity Center"  est prévue pour l'automne 2018 à Corrençon-en-Vercors.

voir la vidéo
lire la suite
Géologie

Scialet de Malaterre

Connu depuis toujours, Malaterre, nom sinistre qui signifie «mauvaise terre». C’est un toponyme assez fréquent que l’on retrouve dans les départements de l’Aveyron et du Tarn.
Certainement, parce que le scialet (gouffre) de Malaterre a un aspect effrayant avec sa gueule ouverte en pleine forêt de la Loubière. C’est le plus grand soupirail de tout le Vercors. Son puits d’entrée, profond de 120 mètres, attire les spéléologues.
lire la suite
art et culture

L'arbre sculpture

Oeuvre réalisée dans le cadre de Causes aux Balcons.
lire la suite
Point de Vue

Belvédère de Château-Julien

Du belvédère, la vue embrasse les hauts sommets de la barrière est du Vercors, avec la Grande Moucherolle en point de repère.

Une vue imprenable à (presque) 360°, avec cette magnifique enfilade de sommets de la façade orientale du Vercors. Dans le lointain, le massif de la Chartreuse et quelques sommets de Belledonne visibles, sans oublier le Vercors Central et ses crêtes le bordant.


lire la suite
Résistance

Ferme d'herbouilly

Les ruines de la ferme d'Herbouilly sont le vestige de l'histoire. En juin 1944, la ferme a servi de poste de commandement pour Jean Prevost (capitaine Goderville). Le 23 juillet 1944, les allemands attaquent Valchevrière. Jean Prévost est ses hommes doivent se replier et la ferme est détruite par les Allemands.

lire la suite
Flore

Plaine d'Herbouilly

Vaste ouverture de plus de 2km de long, la plaine d’Herbouilly est une des rares prairies de fauche à cette altitude (1300m). De nombreuses sources sur son rebord Est, ont permit l’installation de fermes, dont on voit encore les ruines. Mélange de pré-bois, de zones humides et de pelouses sèches, elle recèle une importante variété de fleurs. Attention, certaines sont protégées au niveau national. Leur cueillette est strictement interdite. L’ensemble du site est préservé par un arrêté préfectoral de protection de biotope. Alors, plutôt que de cueillir les fleurs, photographiez-les !

lire la suite
Histoire et patrimoine

Herbouilly, une station toutes saisons

L’hiver, le site d’Herbouilly est relié à Villard de Lans et Corrençon en Vercors par un réseau de 150 km de pistes de ski de fond. La neige disparue, outre le vol libre et l’escalade, Herbouilly est un lieu emblématique pour l’initiation à la spéléologie, notamment au gouffre du Gours Fumant. Des itinéraires de randonnée à pied ou à VTT permettent de visiter le site. Pour les moins sportifs, le sentier d’Oscar ou le Filambule, au départ du bâtiment nordique offrent des aventures adaptées aux familles.

 

lire la suite
Histoire et patrimoine

La reconstruction du village

Le début de la randonnée vous fait passer devant l’église. Son clocher (classé) du XIIe siècle est un des rares bâtiments qui a échappé aux bombardements et à l’incendie du village au mois de juillet 1944. Si les maisons ont toutes une architecture similaire, c’est parce qu’elles furent entièrement reconstruites à partir de 1948. C’est dans des bâtiments provisoires (certains sont encore visibles à la sortie du village en direction de Vassieux) que les habitants ont vécu pendant six années pour certains, en particulier les très froids hivers 1946 et 47.

lire la suite

Description

Le Grand Tour du Vercors totalise plus de 250 kilomètres, soit environ 5 à 7 jours de randonnée itinérante époustouflante, à ségmenter selon votre emploi du temps: à la journée, au week-end, à la semaine...
Les itinéraires sillonnent le Parc naturel régional du Vercors, constellé de paysages spectaculaires, abritant une flore et une faune exceptionnelles. Le Grand Tour du Vercors vous permet de découvrir ces richesses naturelles et dessert aussi de nombreux villages typiques ou vous pourrez entre autre vous ravitaller.
La variante en traversée par les Hauts-Plateaux du Vercors représente environ 70 kilomètres pour 2 à 3 jours de randonnée à VTT. C'est un itinéraire technique, qui s'adresse a un public averti. Il parcourt la Réserve Naturelle Nationale des Hauts-Plateaux, nichée dans la partie la plus élevée et la plus sauvage du Vercors. Quelques particularités de ce territoire: aucune route, aucun village, peu de balisage, pas de véritables refuges, mais des cabanes abris non gardés. Un vaste plateau désertique de 17 000 hectares protégé par la Réserve Naturelle pour le plus grand bonheur des randonneurs amoureux de nature sauvage. Les vététistes doivent obligatoirement rester sur cet itinéraire car l'accès de la Réserve est réglementé. 
A vous donc d'inventer votre GTV, un parcours qui restera sans doute une expérience inoubliable !
Départ : La Chapelle-en-Vercors village
Arrivée : La Chapelle-en-Vercors village
Communes traversées : La Chapelle-en-Vercors, Saint-Agnan-en-Vercors, Vassieux-en-Vercors, Saint-Julien-en-Quint, Bouvante, Saint-Jean-en-Royans, Saint-Laurent-en-Royans, Sainte-Eulalie-en-Royans, Pont-en-Royans, Saint-André-en-Royans, Auberives-en-Royans, Saint-Romans, Beauvoir-en-Royans, Saint-Pierre-de-Chérennes, Izeron, Presles, Rencurel, Rovon, Saint-Gervais, La Rivière, Autrans, Noyarey, Engins, Lans-en-Vercors, Méaudre, Villard-de-Lans, Corrençon-en-Vercors, Saint-Martin-en-Vercors, Saint-Julien-en-Vercors, Châtelus

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Aigle royal
Nidification de l'Aigle royal
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Faucon pèlerin
Nidification de Faucon pèlerin.
Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Terrestre
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Plaine d'Herbouilly
La Plaine d'Herbouilly est une combe à froid, clairière intraforestière typique des plateaux karstiques du Vercors. Cette prairie fraîche présente une végétation particulière, assez sensible aux piétinements. Les pratiques agricoles perdurent, malgré la destruction de la ferme en 1944. Une partie de la plaine est donc fauchée, et les pentes qui remontent vers la forêt sont paturées. 
Son arrêté de protection de Biotope, interdépartemental, a été pris en 2005, dans le but de préserver les milieux prairiaux et les espèces protégées qui y sont associées, comme le Tarier des prés, ou le Millepertuis de Richer. 
Les pratiques sportives sont donc autorisées uniquement sur les itinéraires balisés, et les manifestations peuvent s'organiser sur la GTV. Le réseau karstique étant important, toute pollution des eaux est proscrite. 
Pour plus d'informations : https://nuage.parc-du-vercors.fr/index.php/s/sa4K6n8K8aGKTnR
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Souterrain
Périodes de sensibilité :
janv.févr.maijuindéc.
Contact :
https://www.parc-du-vercors.fr/
Vallée fossile des Rimets
Le site des Rimets présente un intérêt majeur du point de vue géologique mais aussi du point de vue de sa flore, de sa faune et du patrimoine qui témoigne de la vie des paysans sur ce site jusqu’au milieu du XXème siècle. Les feux, cueuillette de fleurs, et extractions de sable, terre ou fossiles sont interdits.
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied
Périodes de sensibilité :
avr.maijuin
Contact :
http://www.rencurel-vercors.fr/183-vallee-fossile-des-rimets-espace-naturel-sensible-.htm
Les Ecouges

Le site des Ecouges d’une surface de 920 hectares se situe sur la bordure Nord-Ouest du massif du Vercors, essentiellement dans l’étage montagnard.

Propriété du Département de l’Isère depuis 2003, il fait partie du réseau des ENS isérois et est géré directement par le Département qui mets en place des actions défini dans le cadre d’un plan de gestion, ayant pour objectif de préserver et de valoriser les milieux en présence.

Le site est doté d’un règlement intérieur et un 1/3 de sa surface est classée Réserve Biologique Intégrale.

Un travail partenarial est mené pour la mise en œuvre de certaines de ces actions avec les acteurs locaux: groupement pastorale, ONF, association d’éducation à l’environnement et animateurs.

L’ENS des Ecouges renferme une diversité de milieux typiques des Préalpes calcaires du Nord. Situé à l'étage montagnard, le site des Ecouges est principalement occupé par des forêts, notamment par la hêtraie et la hêtraie-sapinière montagnardes aux faciès sylvicoles dérivés dominés par le Sapin et l’Epicéa. La variabilité géomorphologique des substrats et des sols, ainsi que les interventions humaines au cours des siècles passés, ont contribué à modifier les cortèges floristiques. L’ENS des Ecouges possède une diversité floristique importante pour un site très forestier. Cette richesse résulte de la variété des milieux représentés, qui se retrouvent souvent en mosaïque. La topographie complexe, la diversité des types de substrats et l’importante amplitude altitudinale du site sont aussi  les facteurs importants permettant d’accueillir des habitats et une flore variés.

Domaines d'activités concernés :
Rando à pied
Contact :
Alix Savine
Gestionnaire Espaces Naturels et Ruraux  
Service Patrimoine Naturel
Direction de l’Aménagement 
06 33 00 42 73
ENS de la Molière et du Sornin
Ce secteur est protégé par un zonage Espace Naturel Sensible, Natura 2000 et une Réserve Biologique Intégrale. 

Il abrite une diversité d'espèces sensibles au dérangement, et des milieux sensibles au piétinement : chauves-souris, Tétra-lyre, Aigle Royal, Faucon Pélerin...




Domaines d'activités concernés :
Aérien, Rando à pied, Souterrain, Terrestre
Contact :
Quentin Chabanne Gestionnaire ENS quentin.chabanne@pnr-vercors.fr
Pauline D'Adamo Animatrice Natura 2000 pauline.dadamo@pnr-vercors.fr
Alpage estival de la Moucherolle
Alpage pâturé et protégé de juin à octobre
Domaines d'activités concernés :
Rando à pied, Terrestre
Périodes de sensibilité :
juinjuil.aoûtsept.oct.
Contact :
Fédération des Alpages de l’Isère federation@alpages38.org
Parc du Vercors info@pnr-vercors.fr


Recommandations

Lors du croisement de piétons ou de cavaliers, ralentissez, écartez-vous, ne faites pas de mouvements brusques.
L'eau est rare en Vercors, soyez prévoyants, traitez ou filtrez l'eau que vous buvez sur le terrain.
Sur ce grand circuit vous allez rencontrer des troupeaux domestiques, merci de respectez le travail des bergers, contournez les animaux, gardez vos distances avec les chiens de protections (souvent des patous) qui protègent les moutons.
Utilisez les passages aménagés pour franchir les clôtures, refermez les portails et barrières.
Restez sur les chemins balisés c'est aussi respecter la propriété privée.
Attention entre le 15 novembre et le 15 avril environ, la GTV à VTT est impraticable dans sa totalité en raison de l'enneigement et du verglas !

Lieux de renseignement

Association des Grandes Traversées du Vercors

http://www.vercors-gtv.com

En savoir plus

Transport

Gare SNCF de Grenoble

En bus (avec les lignes TransIsère 5110 par Saint-Nizier ou 5100 par Engins rejoindre Lans-en-Vercors puis avec la ligne 5120 descendre à Meaudre-Village):
Le calculateur d'itinéraire multimodal OùRA vous donne accès à toutes les correspondances entre les trains régionaux, transports urbains et ligne de bus départementale : https://www.oura.com/


Accès routiers et parkings

Tous les villages traversés par l'itinéraire comportent des accès routiers avec la possibilité de rejoindre le parcours du Grand Tour du Vercors à VTT, du nord comme au sud, d'est comme en ouest.

Stationnement :

Une multitude de portes d'entrées (parking) sont possibles sur le circuit.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
50