GTV à pied - Les Nonières / Chatillon-en-Diois (étape 7)
Treschenu-Creyers

7. GTV à pied - Les Nonières / Chatillon-en-Diois (étape 7)

Faune
Flore
Géologie
Histoire et patrimoine
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
A Archiane, prenez le temps de parcourir le sentier de découverte des vautours, une invitation à la connaissance de ces géants du ciel qui survolent le massif !
Majestueux, impressionnant, fascinant, le cirque d'Archiane déploie en arc de cercle ses falaises de calcaire orangé pour le plus grand bonheur des randonneurs et des grimpeurs.

1 patrimoine à découvrir

  • activités de pleine nature

    Le site d'escalade d'Archiane

    Le cirque d'Archiane est l'un des plus beaux site naturel du Vercors. Dès les années 1950 se sont écrits des moments forts de l'alpinisme avec des ouvertures de voies par les "grands" de l'époque : Jean Couzy d'abord puis Gorges Livanos, D. Leprince Ringuet, R.Flematti... Cet héritage fait d'Archiane un haut lieu historique de l'escalade encore aujoud'hui avec plus de 100 voies tracées. Les grandes classiques sont le pilier Livanos, la voie du levant, la paroie rouge. En 2009, avec la nidification des vautours fauves à Archiane, une concertation sur l'équipement a été mise en place par le Parc afin de gérer au mieux la cohabitation.

Description

Ce tronçon donne l'occasion de traverser notamment le cirque d'Archiane, l'un des sites emblématiques du Vercors. L'itinéraire, sans difficulté notable, emprunte un chemin forestier depuis les Nonières jusqu'à Bénevise 1, puis un joli sentier de Bénevise à Archiane 2, et enfin une alternance piste-sentier du hameau d'Archiane à Châtillon-en-Diois, en passant par le col Gorodel 3.

Le hameau d'Archiane est une des portes les plus importantes pour accéder à la Réserve naturelle des hauts-plateaux. Archiane, petit paradis des pêcheurs, est aussi un torrent qui alimente les bassins de la pisciculture où sont élevées Truites Fario et Arc-en-ciel, Ombles Chevalier et Cristivomer .

  • Départ : Les Nonières (centre du hameau)
  • Arrivée : Châtillon-en-Diois (village)
  • Communes traversées : Treschenu-Creyers et Châtillon-en-Diois

Météo


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Vautour fauve

Nidification du Vautour fauve

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Vautour fauve sont principalement, le vol libre, l'escalade et l'équipement de voies dans les secteurs de nidification.

Merci de respecter ces zones !

Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtdéc.
Contact :

Gypaète barbu

ZSM des Assiers (Zone tampon)
Vous vous trouvez dans la zone tampon d'une Zone de Sensibilité Majeure :  zone de rayon autour des zones coeur à l’intérieur de laquelle la plupart des activités humaines bruyantes ( survol hélicoptères ou d’avions de chasse, travaux mécanisés, chasse en battue, circulation de véhicule ...) ne sont pas tolérés par les oiseaux.

Entre la couvaison et l’élevage du jeune, le nid des gypaètes est occupé pendant 6 mois de l’année, ce qui est long pour les oiseaux ! Durant toute cette période, l’espèce est vulnérable et doit être protégée spécifiquement. 

Afin de favoriser les conditions de reproduction et le maintien de couples nicheurs sur des sites favorables, Le Parc naturel régional du Vercors a donc mis en place une réglementation particulière : les Zones de Sensibilité Majeure (ZSM). 

Elles sont associées à un calendrier basé sur le cycle de reproduction de l’espèce :

Au 1er novembre = activation « automatique » des ZSM en début de période de sensibilité et par principe de précaution. En effet, selon les années, un même couple n’utilisera pas forcement la même aire et il n’est pas possible d’anticiper les choix qui seront réalisés. 
Au 1er mars = certaines ZSM sont désactivées, soit car il n’est plus possible pour l‘oiseau de réaliser de ponte de remplacement, soit parce que le nid n’a pas été utilisé. 

Au 31 aout = fin de période de sensibilité, les ZSM encore actives sont désactivées. 


Les ZSM activées  dans le Vercors doivent permettre d’assurer une meilleure tranquillité des couples de gypaètes barbus au cours de la longue période de reproduction qui s’annonce.

Cette tranquillité est impérative afin de permettre, au bout de tant d’efforts, à un jeune son envol au mois de juillet.

Deux périmètres de quiétude sont mis en place : la zone coeur et la zone tampon

Ces zones sont complétées par des limites altitudinales : 

- survol motorisée interdit en dessous de 1000m du point le plus haut de la ZSM

- survol non motorisé interdit en dessous de 300m du point le plus haut de la ZSM


Le gypaète, espèce rare, menacée et sensible au dérangement, vous remercie pour votre bienveillance et votre sollicitude !

La reproduction du gypaète est une phase sensible qui conditionne la dynamique de population. De fait, un dérangement pendant cette période critique est susceptible de conduire à un abandon de l’aire. Pour la sauvegarde de l’espèce, il est donc capital de pouvoir respecter la quiétude des animaux au sein des zones de sensibilité majeure.
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtnov.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Vercors
B.Betton 04 76 94 38 20
benoit.betton@pnr-vercors.fr

Gypaète barbu

ZSM des Assiers (Zone coeur)
Vous vous trouvez dans la zone coeur d'une Zone de Sensibilité Majeure : zone de rayon autour du nid à l’intérieur de laquelle la plupart des activités humaines, même peu bruyante ( parapente, escalade, randonnée ...) ne sont pas tolérés par les oiseaux.

Entre la couvaison et l’élevage du jeune, le nid des gypaètes est occupé pendant 6 mois de l’année, ce qui est long pour les oiseaux ! Durant toute cette période, l’espèce est vulnérable et doit être protégée spécifiquement. 

Afin de favoriser les conditions de reproduction et le maintien de couples nicheurs sur des sites favorables, Le Parc naturel régional du Vercors a donc mis en place une réglementation particulière : les Zones de Sensibilité Majeure (ZSM). 

Elles sont associées à un calendrier basé sur le cycle de reproduction de l’espèce :

Au 1er novembre = activation « automatique » des ZSM en début de période de sensibilité et par principe de précaution. En effet, selon les années, un même couple n’utilisera pas forcement la même aire et il n’est pas possible d’anticiper les choix qui seront réalisés. 
Au 1er mars = certaines ZSM sont désactivées, soit car il n’est plus possible pour l‘oiseau de réaliser de ponte de remplacement, soit parce que le nid n’a pas été utilisé. 

Au 31 aout = fin de période de sensibilité, les ZSM encore actives sont désactivées. 

Les ZSM activées  dans le Vercors doivent permettre d’assurer une meilleure tranquillité des couples de gypaètes barbus au cours de la longue période de reproduction qui s’annonce.

Cette tranquillité est impérative afin de permettre, au bout de tant d’efforts, à un jeune son envol au mois de juillet.

Deux périmètres de quiétude sont mis en place : la zone coeur et la zone tampon

Ces zones sont complétées par des limites altitudinales : 

- survol motorisée interdit en dessous de 1000m du point le plus haut de la ZSM

- survol non motorisé interdit en dessous de 300m du point le plus haut de la ZSM


Le gypaète, espèce rare, menacée et sensible au dérangement, vous remercie pour votre bienveillance et votre sollicitude !

La reproduction du gypaète est une phase sensible qui conditionne la dynamique de population. De fait, un dérangement pendant cette période critique est susceptible de conduire à un abandon de l’aire. Pour la sauvegarde de l’espèce, il est donc capital de pouvoir respecter la quiétude des animaux au sein des zones de sensibilité majeure.
Domaines d'activités concernés :
Aérien, Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtnov.déc.
Contact :
Parc naturel régional du Vercors
B.Betton 04 76 94 38 20
benoit.betton@pnr-vercors.fr

Recommandations

Utilisez les passages aménagés pour franchir les clôtures, refermez les portails et barrières, c'est aussi penser aux bergers et aux troupeaux.

Restez sur les chemins balisés c'est aussi respecter la propriété privée.
Attention, sur la plupart des zones d'alpage, les chiens sont interdits même tenus en laisse, prenez vos dispositions avant de partir !


Lieux de renseignement

Office de tourisme de Châtillon-en-Diois

Square Jean Giono, 26410 Châtillon-en-Diois

http://www.chatillonendiois-tourisme.com/chatillonendiois@diois-tourisme.com04 75 21 10 07

Office de tourisme du Pays du Diois

Rue des Jardins, 26150 Die

http://www.diois-tourisme.com/contact@diois-tourisme.com04 75 22 03 03

Transport

Gare SNCF de Die puis transport à la demande (TAD) pour un trajet en correspondance avec le réseau : plus d'informations depuis ladrome.fr ou oura.com, 0 810 26 26 07

Accès routiers et parkings

Depuis Châtillon-en-Diois, prendre la direction de Menée par la D120, jusqu'au hameau les Nonières.

Depuis Chichilianne, prendre la D7 jusqu'au col de Menée puis la D120 en direction de Châtillon-en-Diois, jusqu'au hameau des Nonières. 

Stationnement :

Parking au centre du village

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
32